ActuVivre sainement
18 avril 2016

partagez

Euromelanoma : le soleil ne brille pas seulement à la plage

Chaque année, un mélanome est diagnostiqué chez près de 2.200 Belges. Il s'agit d'une forme très agressive du cancer de la peau. La nouvelle campagne d'Euromelanoma vous invite à toujours vous protéger du soleil, et pas seulement sur la plage. Du 23 au 28 mai, vous pouvez bénéficier d'une visite gratuite chez l'un des dermatologues participants.

Protégez-vous partout 

En 1940, le risque d'attraper un mélanome était de 1 sur 1.500. Aujourd'hui, il s'élève à 1 sur 75, soit une augmentation de 2.000% ! L'exposition au soleil n'augmente pas seulement le risque de ce cancer de la peau très agressif. Elle entraîne aussi un vieillissement prématuré de la peau, des rides, d'autres types de tumeur,... C'est pourquoi la nouvelle campagne d'Euromelanoma vous incite à toujours vous protéger du soleil. Selon une enquête, 40% des Européens se protègent uniquement lorsqu'ils sont directement exposés au soleil (à la plage, par exemple), mais pas lorsqu'ils pratiquent d'autres activités extérieures comme le jardinage, le jogging,...  13% n'utilisent jamais de crème solaire, même si 91% sont bien conscients des dangers des rayons.

Consultation gratuite

Du 23 au 28 mai, vous pouvez aussi faire contrôler gratuitement votre peau chez l'un des dermatologues participants. Vous pourrez vous inscrire à partir du 14 avril sur le site d'Euromelanoma. La campagne veut ainsi attirer votre attention sur le cancer de la peau, l'importance du dépistage précoce et le rôle crucial du dermatologue.

Vous souhaitez en savoir plus sur le cancer de la peau ? Ou vous inscrire à une consultation gratuite ? Surfez vite sur www.euromelanoma.org/belgique.

Autres articles

Pourquoi se faire vacciner ? Le professeur Pierre Van Damme à propos du vaccin contre le coronavirus

Les vaccins. Nous les connaissons depuis toujours. Des premiers vaccins pour les bébés à la vaccination contre le tétanos en passant par le vaccin annuel contre la grippe. Et aujourd’hui, la campagne de vaccination à grande échelle contre le COVID-19. Ce qui est parfois source de questions et de doutes. Nous avons écouté Pierre Van Damme, professeur de vaccinologie.