Eclairage LED : ouvrez l’œil sur les risques

Tablettes, GSM, smartphones, télévisions à écran plat,… tous utilisent un éclairage LED. Pourtant cette lumière bleutée n’est pas sans danger pour notre santé. Le Conseil Supérieur de la Santé émet quelques recommandations.
Eclairage LED : ouvrez l’œil sur les risques

Rétine endommagée et troubles du sommeil

Une trop forte exposition à l’éclairage LED peut endommager la rétine et dérégler votre horloge biologique pouvant entraîner des troubles du sommeil. Les risques sont les plus élevés tôt le matin et tard le soir. L’éclairage LED émet en effet une plus grande proportion de lumière bleue que la lumière naturelle du soleil. C’est pourquoi, les effets nocifs sont les plus élevés le matin et le soir. Ce sont surtout les plus jeunes et les plus âgés qui doivent se méfier de l’éclairage LED. Leur rétine est en effet plus sensible et laisse passer plus facilement la lumière bleue. 

Recommandations du Conseil Supérieur de la Santé 

• Ne laissez pas jouer les enfants de moins de 8 ans avec des tablettes ou des jouets à écran LED en fin de journée. 
• L’industrie doit réduire autant que possible le contenu en bleu de l’éclairage LED, en particulier pour les écrans et les lampes de chevet pour les chambres à coucher.
• Seules les ampoules LED appartenant aux catégories 0 et 1 devraient être disponibles au grand public. 
• Toute ampoule LED doit porter une étiquette mentionnant l’usage recommandé, les groupes à risque,…  

Plus d’info ?

Consultez le site du Conseil Supérieur de la Santé.


Article tags:

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.