Eclairage LED : ouvrez l’œil sur les risques

Tablettes, GSM, smartphones, télévisions à écran plat,… tous utilisent un éclairage LED. Pourtant cette lumière bleutée n’est pas sans danger pour notre santé. Le Conseil Supérieur de la Santé émet quelques recommandations.
Eclairage LED : ouvrez l’œil sur les risques

Rétine endommagée et troubles du sommeil

Une trop forte exposition à l’éclairage LED peut endommager la rétine et dérégler votre horloge biologique pouvant entraîner des troubles du sommeil. Les risques sont les plus élevés tôt le matin et tard le soir. L’éclairage LED émet en effet une plus grande proportion de lumière bleue que la lumière naturelle du soleil. C’est pourquoi, les effets nocifs sont les plus élevés le matin et le soir. Ce sont surtout les plus jeunes et les plus âgés qui doivent se méfier de l’éclairage LED. Leur rétine est en effet plus sensible et laisse passer plus facilement la lumière bleue. 

Recommandations du Conseil Supérieur de la Santé 

• Ne laissez pas jouer les enfants de moins de 8 ans avec des tablettes ou des jouets à écran LED en fin de journée. 
• L’industrie doit réduire autant que possible le contenu en bleu de l’éclairage LED, en particulier pour les écrans et les lampes de chevet pour les chambres à coucher.
• Seules les ampoules LED appartenant aux catégories 0 et 1 devraient être disponibles au grand public. 
• Toute ampoule LED doit porter une étiquette mentionnant l’usage recommandé, les groupes à risque,…  

Plus d’info ?

Consultez le site du Conseil Supérieur de la Santé.


Article tags:

Autres articles

19 avril 2021

Semaine de la prévention des chutes

Les chutes sont un problème fréquent au sein de la population âgée. Environ 1 personne sur 3 âgée de plus de 65 ans tombe au moins une fois par an. Ces chutes peuvent avoir de graves conséquences sur le plan physique, psychologique et social. Du 19 au 25 avril, le Centre flamand d'expertise en matière de prévention des chutes et des fractures mettra ce sujet à l'honneur.
15 avril 2021

Autotest COVID-19

Il existe plusieurs façons de vérifier si vous avez été infecté par le coronavirus. À partir du 6 avril, vous pourrez aussi acheter un autotest chez votre pharmacien.

En sécurité au travail ? Aidez votre aide-ménagère !

Le travail d’aide-ménagère ne doit pas être sous-estimé. Outre le risque de surcharge physique, celui d’un accident est omniprésent. Le 28 avril, c’est la Journée Mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail, et nous tenons à aider nos aide-ménagères à pouvoir travailler en toute sécurité. Et vous pouvez aussi y contribuer !