ActuVivre sainement
18 janvier 2016

partagez

Deux travailleurs sur trois souhaitent pouvoir manger plus sainement au travail

Environ 2 travailleurs sur 3 mangeraient plus sainement au travail si leur employeur investissait dans une alimentation saine. Et c'est là que le bât blesse. À peine 30% des employeurs y accordent de l'attention. C'est ce qui ressort d'une enquête auprès de 1.000 travailleurs à la demande de Delta Lloyd.

Presque 4 travailleurs sur 5 insatisfaits

Une alimentation équilibrée est un élément essentiel à un mode de vie sain. Toutefois, selon de nombreux travailleurs, leur employeur n'investit pas assez dans des aliments sains. À peine 19% sont satisfaits des possibilités offertes au travail pour rester en bonne santé. Seuls 30% des travailleurs proposent ainsi des fruits et d'autres aliments sains. Pourtant, 2 travailleurs sur 3 déclarent qu'ils mangeraient plus sainement s'ils en avaient la possibilité au travail.

Win-win

Selon Lieven Annemans, économe de la santé à l'Université de Gand, l'IMC des collaborateurs diminue de 5% s'ils travaillent dans un environnement qui les encourage à manger sainement. Investir dans une alimentation saine au travail est donc positif, tant pour l'employeur que pour le travailleur. Des travailleurs en meilleure santé se sentent mieux dans leur peau, sont moins souvent malades et prestent mieux à long terme.

Autres articles

La valeur nutritive

Les étiquettes figurant sur les denrées alimentaires sont parfois peu claires et alambiquées. Pourtant, savoir ce qu’elles indiquent et pouvoir les interpréter correctement est essentiel. 
05 juillet 2019

La chirurgie de l'obésité, aussi pour les jeunes ?

Actuellement, seuls les adultes qui répondent à certaines conditions reçoivent un remboursement pour la chirurgie de l'obésité. Les jeunes devraient-ils également y avoir droit ? Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) estime qu'une telle extension du remboursement est une bonne idée.