ActuVivre sainement
18 janvier 2016

partagez

Deux travailleurs sur trois souhaitent pouvoir manger plus sainement au travail

Environ 2 travailleurs sur 3 mangeraient plus sainement au travail si leur employeur investissait dans une alimentation saine. Et c'est là que le bât blesse. À peine 30% des employeurs y accordent de l'attention. C'est ce qui ressort d'une enquête auprès de 1.000 travailleurs à la demande de Delta Lloyd.

Presque 4 travailleurs sur 5 insatisfaits

Une alimentation équilibrée est un élément essentiel à un mode de vie sain. Toutefois, selon de nombreux travailleurs, leur employeur n'investit pas assez dans des aliments sains. À peine 19% sont satisfaits des possibilités offertes au travail pour rester en bonne santé. Seuls 30% des travailleurs proposent ainsi des fruits et d'autres aliments sains. Pourtant, 2 travailleurs sur 3 déclarent qu'ils mangeraient plus sainement s'ils en avaient la possibilité au travail.

Win-win

Selon Lieven Annemans, économe de la santé à l'Université de Gand, l'IMC des collaborateurs diminue de 5% s'ils travaillent dans un environnement qui les encourage à manger sainement. Investir dans une alimentation saine au travail est donc positif, tant pour l'employeur que pour le travailleur. Des travailleurs en meilleure santé se sentent mieux dans leur peau, sont moins souvent malades et prestent mieux à long terme.

Autres articles

24 février 2020

Un réfrigérateur propre et sain

Nulle part on ne jette autant de nourriture que chez soi. Partena Aide à domicile veut agir par rapport à ce constat. Nos aide-ménagères collaborent ainsi à Gand au projet  Gent En Garde, soutenu par la Ville de Gand, FoodWIN et TalentIndex. Grâce à une formation en management du réfrigérateur, nos aide-ménagères sensibilisent leurs clients à l'intérêt d'avoir un réfrigérateur sain et écologique. Voici quelques bonnes choses à savoir pour bien gérer son réfrigérateur.
13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.