Des enfants à la puberté ? Comment (re)créer un lien de confiance

De nombreux parents reconnaîtront cette situation : "J'ai l'impression de ne plus connaître mon enfant de 12 ans. Nous avons perdu toute communication et je m'inquiète de son bien-être. Comment puis-je rétablir une relation de confiance ?" Nous l'avons demandé à la thérapeute familiale Annemie Uyttersprot.
Des enfants à la puberté ? Comment (re)créer un lien de confiance
Annemie Uyttersprot est psychologue auprès de la Ligne d'écoute. En tant que clients de la Mutualité Partena, les étudiants et les adultes peuvent s'y adresser pour un entretien avec un(e) psychologue.

"Rien n'est plus fort que la relation entre un enfant et un parent qui traversent ensemble un moment difficile. Lorsqu'un enfant sent qu'avec la force d'un de ses parents, les problèmes peuvent être résolus, une grande force les unit. Je crois vraiment au pouvoir de guérison de la famille.”

Beaucoup de parents craignent le moment où leur enfant entre dans la puberté. Quelle est la meilleure façon de faire face à cette situation ?

“Les parents ne doivent pas perdre de vue le stade de développement auquel se trouve leur enfant. À l'âge de douze ans, il est très normal que l'on attache de plus en plus d'importance aux amitiés solides, à l'amour, à l'appartenance et que l'on commence à se demander "qui suis-je" et "qu'est-ce qui m'est propre ?”. Une évolution qui fait que les enfants deviennent des jeunes gens, qui peuvent s'émanciper de la proximité des parents. Beaucoup de nombreux parents doivent s'habituer à cette situation, et réaliser que cela fait partie du processus. En même temps, votre réaction au changement de comportement de l'enfant change aussi.”

Que faire si vous êtes préoccupé(e) par le bien-être de votre enfant, mais que vous ne parvenez pas à aborder le sujet ?

“Il est vraiment important de savoir à quoi votre enfant est habitué de votre part. Si vous montrez souvent de l'intérêt et voulez savoir ce qu'il ou elle fait, votre ado pensera qu'il est logique que vous posiez des questions. Si l'enfant n'est pas habitué à ce type de communication, il devra s'y habituer et vous devrez parfois lui poser trois fois la même question. 

Les jeunes n'ont souvent pas encore les compétences nécessaires pour nommer ce qui les dérange. Comme parent, n'hésitez pas à suggérer certains sentiments. Faites-leur savoir ce que vous pensez. Ce n'est pas parce que votre enfant n'y répond pas immédiatement qu'il ne vous a pas entendu.”

La communication est-elle la clé ?

“C'est toujours mieux pour un enfant de grandir dans un contexte où il sent que parler aide à résoudre les difficultés. Vous y parvenez en donnant le bon exemple et en vous parlant entre parents. En adoptant un style de conversation dans lequel vous écoutez activement, faites preuve d'engagement et respectez les limites. Les enfants sont sensibles à cette forme d'interaction.”

Comment dire non à un adolescent sans provoquer un conflit ?

“Tout est question de limites. Cela vaut pour les petits enfants comme pour les adolescents. Si vous fixez une limite, vous devez savoir pourquoi elle est là. Ce n'est qu'ainsi que vous pouvez la rendre crédible. Continuez à en discuter, mais précisez aussi qu'en tant que parent, vous fixez une limite pour une raison précise. La gestion des limites est une tâche de développement aussi importante que la gestion des sentiments et des conflits..” 

A partir de quand est-il important de demander l'aide d'un professionnel ou jusqu'à quel point pouvez-vous aider votre enfant vous-même ?

“Jusqu'où vous sentez vous que la situation ne vous échappe pas. Si vous constatez que le développement stagne, n'hésitez pas à chercher de l'aide. La façon dont vous en parlez avec l'enfant est très importante. Cherchez de l'aide ensemble. Ainsi, l'enfant peut voir comment vous parlez à un intervenant extérieur, en tant que parent. . 
Mais il ne faut pas oublier que la nature fait que nous pouvons tous être de bons parents. Un enfant explore et se trouve en situation de déséquilibre. Vous lui offrez votre aide et votre soutien pour qu'il se sente à nouveau bien. Plus ce schéma se répète, plus votre enfant sait et ressent qu'il y a quelqu'un qui se soucie de lui. C'est ainsi que l'enfant développe une confiance fondamentale, une confiance en lui-même et en son environnement.”

Appelez gratuitement un(e) psychologue de la Ligne d'écoute

Vous vous faites du souci pour votre ado ? Vous pouvez vous adresser à la Ligne d'écoute de Partena pour un entretien avec un(e) psychologue. Les 5 premiers entretiens sont gratuits. Les étudiants peuvent aussi s'adresser à la Ligne d'écoute.



Autres articles

On peut apprendre à méditer

La méditation vous apparaît comme quelque chose de nébuleux ? Le professeur de neurologie Steven Laureys tient à lever le voile. Dans son livre ‘La Méditation, c'est bon pour le cerveau’, il explique ce que la méditation peut apporter à votre santé physique et mentale.