Comment 'survivre' aux examens ?

Les examens sont une période difficile et stressante pour de nombreux étudiants. La matière semble soudain impossible à maîtriser, le stress et la peur de l'échec augmentent, et certains étudiants perdent le courage de persévérer. Comment survivre à la période des examens ? Voici les conseils de Cédric Arijs, psychologue à la Ligne d'écoute.
Comment 'survivre' aux examens ?

Vous avez besoin d'exprimer vos sentiments en tant qu'étudiant ? Ou vous avez du mal à gérer le stress ? Comme membre de la Mutualité Partena, vous pouvez toujours appeler la Ligne d'écoute pour un entretien avec un psychologue. 
Nous avons demandé au psychologue Cédric Arijs de nous donner quelques conseils pour survivre aux examens.

“Les examens sont une période cruciale. Les examens sont pour un étudiant Ce qu'est le marathon pour un athlète. Une bonne préparation est essentielle dans les deux cas, et meilleure sera la préparation, meilleure sera la performance.”

A quoi ressemble une bonne préparation ?

“Il faut s'entraîner pour réaliser une performance de haut niveau. Un athlète a un programme précis de courses d'entraînement pour préparer son corps au marathon. Se présenter au départ si vous n'avez jamais couru plus de dix kilomètres n'a aucun sens. Il en va de même pour l'étudiant : il faut suivre la matière pendant l'année, afin de pouvoir tenir bon pendant la période des examens.

Comment tenir le coup tout au long de cette période ?

“II est essentiel de persévérer pour obtenir un bon résultat,  Vous ne pouvez le faire qu'en vous déconnectant suffisamment. J'entends par là que vous devez consciemment vous vider la tête des matières à étudier, afin de pouvoir recharger vos batteries . Le meilleur moyen d'y parvenir est de faire de l'exercice, de préférence en plein air. Mais le simple fait de vous lever de votre bureau et d'étirer vos jambes favorise la circulation du sang dans le corps et stimule le cerveau.

Une alimentation saine et légère et un sommeil suffisant sont aussi importants. Ils aident à la récupération du corps et de l'esprit. Prévoyez un temps suffisant entre l'étude et le sommeil. Par exemple, faites une promenade le soir, ou buvez une tasse de lait chaud pour vous détendre.”

Comment pouvez-vous aider un(e) étudiant(e) ?

“En plus de fournir des collations saines et de prendre en charge les tâches ménagères, les encouragements positifs peuvent aider à garder le moral. N'exercez pas de contrôlez, mais montrez de l'intérêt, posez des questions et suscitez le contact social. Parce qu'il ne faut pas oublier combien le contact social est important.

Si vous remarquez un blocage par peur de l'échec, essayez de briser cette pensée négative. Les examens sont un test, et il y a une risque de non réussite, mais l'échec est un apprentissage. Cela fait partie de la vie. L'échec signifie que vous n'êtes pas encore en capacité de le faire à ce moment-là.”

Comment conserver sa motivation ?

"Vous devez savoir pourquoi vous faites quelque chose. L'athlète s'entraîne pour un marathon pendant un an. Sa récompense est de participer à la course et de faire un bon temps. Quelle est votre récompense pour tout ce travail d'étude ? Des vacances sans souci ? Un enrichissement personnel ? La perspective d'un bon travail ? Faites en sorte que votre récompense soit tangible. ”

Cédric Arijs est psychologue en Health & Performance, notamment auprès de la Ligne d'écoute


Autres articles

On peut apprendre à méditer

La méditation vous apparaît comme quelque chose de nébuleux ? Le professeur de neurologie Steven Laureys tient à lever le voile. Dans son livre ‘La Méditation, c'est bon pour le cerveau’, il explique ce que la méditation peut apporter à votre santé physique et mentale.