Comment notre spot télévisé est-il né ?

Pour son spot télévisé, Partena a préféré de vrais clients à des acteurs. Des récits authentiques puisés dans le vécu des clients. De ce qu’ils en attendent et de la façon dont Partena peut les aider.  C’est pourquoi la Mutualité Partena mise résolument sur des avantages et des conseils personnalisés. Pour chaque moment de votre vie.
 
Comment notre spot télévisé est-il né ?

Comment pouvons-nous vous aider?

Que vous soyez un homme.
Ou une femme.
Ou juste vous-même.
Jeune. Vieux.
Ou simplement votre âge importe peu.
Que vous soyez bien portant.
En convalescence.
Ou un peu couci-couça.
Future maman, mère
ou père célibataires .
Ou au seuil de votre vie.
De votre relation.
De votre vie professionnelle.
Ou que vous vouliez souffler un instant.
Nous avons tous un point commun.
Chacun attend quelque chose de différent de la vie.
Chacun attend quelque chose de différent de sa mutualité.
Mutualité Partena.
Comment pouvons-nous vous aider ?

Différentes versions

Que de belles personnes et de récits poignants ! Comme nous n’avons pas pu choisir, nous avons tourné trois versions du spot. Voyez-vous les différences ? (Il n’existe qu’une version néerlandaise de ces spots.)

 
      
    


 

 

Autres articles

08 janvier 2021

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a démarré dans les maisons de repos, et se concentrera temporairement sur certains groupes prioritaires. Elle sera ensuite étendue à de plus larges groupes de la population. Qui sont les groupes prioritaires ? Le vaccin est-il sûr ? Où trouver des informations dignes de foi ? Nous tenons à vous informer.

DERNIERE MISE A JOUR : mardi 19 janvier 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

Tout savoir sur le vaccin contre le HPV ou papillomavirus !

Le papillomavirus humain (HPV, pour Human Papillomavirus) est un virus qui se décline en plus de 100 types différents. 70 à 80 % de la population seront en contact avec un type de virus HPV au cours de leur vie. La plupart d’entre eux l’élimineront naturellement et ne développeront pas de complication. Environ 12 de ces types de HPV sont considérés comme des types de HPV à haut risque. Ils peuvent  provoquer, chez l’homme comme chez la femme, des infections au niveau des organes génitaux, de l’anus ou de la gorge. Ces infections peuvent évoluer en cancer (col de l’utérus, vulve, vagin, pénis, anus, bouche-pharynx). 

Vaccins : les ados aussi !

Pendant l’adolescence, les vaccinations restent nécessaires… Il peut s’agir de vaccination recommandées à cette période, comme le vaccin contre le HPV,  de rappels ou de rattrapages pour les vaccinations non effectuées pendant l’enfance.