ActuVivre sainement
20 septembre 2017

partagez

De nouveaux symboles de danger pour les produits chimiques

Plus de 10.000 accidents liés aux produits chimiques ménagers surviennent chaque année. Il est donc grand temps de lancer une nouvelle campagne : sur www.symbolesdanger.be vous découvrirez les nouveaux symboles qui devraient faire diminuer le nombre d’incidents. 

D’un fond orange à un losange blanc à bord rouge

Eau de javel, produits pour déboucher, peintures et autres produits d’entretien : depuis peu, de nouveaux symboles de danger trônent sur ces articles. Non plus avec un fond orange, mais sous la forme d'un losange blanc à bord rouge. Les magasins ne peuvent plus vendre que des produits portant ces nouvelles étiquettes. Le SPF Santé publique recommande de lire attentivement l’entièreté de l’étiquette et de ne pas se limiter au symbole. 

De nombreux accidents

Les chiffres du Centre Antipoisons démontrent qu’il est extrêmement important de lire attentivement l’étiquette. L'an passé le Centre a reçu pas moins de 11.769 appels pour des accidents liés à des produits chimiques ménagers. C’est pourquoi, en plus de ces nouveaux symboles, le SPF Santé publique lance également une nouvelle campagne : "Comprendre les symboles, ça peut sauver des vies". Sur www.symbolesdanger.be vous trouverez non seulement les nouveaux symboles, mais aussi de nombreux conseils pratiques et petites vidéos de campagne.

Plus d’infos

Jetez un coup d’œil sur www.symbolesdanger.be

 

Autres articles

08 janvier 2021

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a démarré dans les maisons de repos, et se concentrera temporairement sur certains groupes prioritaires. Elle sera ensuite étendue à de plus larges groupes de la population. Qui sont les groupes prioritaires ? Le vaccin est-il sûr ? Où trouver des informations dignes de foi ? Nous tenons à vous informer.

DERNIERE MISE A JOUR : jeudi 14 janvier 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

Tout savoir sur le vaccin contre le HPV ou papillomavirus !

Le papillomavirus humain (HPV, pour Human Papillomavirus) est un virus qui se décline en plus de 100 types différents. 70 à 80 % de la population seront en contact avec un type de virus HPV au cours de leur vie. La plupart d’entre eux l’élimineront naturellement et ne développeront pas de complication. Environ 12 de ces types de HPV sont considérés comme des types de HPV à haut risque. Ils peuvent  provoquer, chez l’homme comme chez la femme, des infections au niveau des organes génitaux, de l’anus ou de la gorge. Ces infections peuvent évoluer en cancer (col de l’utérus, vulve, vagin, pénis, anus, bouche-pharynx). 

Vaccins : les ados aussi !

Pendant l’adolescence, les vaccinations restent nécessaires… Il peut s’agir de vaccination recommandées à cette période, comme le vaccin contre le HPV,  de rappels ou de rattrapages pour les vaccinations non effectuées pendant l’enfance.