Comment fonctionne le sommeil

Si manger équilibré et se dépenser physiquement sont des éléments bien connus d’un mode de vie sain, il ne faut pas oublier une bonne nuit de sommeil. Bien ou mal dormir change en effet tout. Mais au fait, comment le sommeil fonctionne-t-il au juste ?
Comment fonctionne le sommeil
Le record mondial du temps passé sans dormir est de 18 jours, 21 heures et 40 minutes. Sachez du reste que cette personne a dû faire face à de sérieux problèmes de santé : hallucinations, problèmes de concentration... Le sommeil fait partie de notre vie. C’en est même un ingrédient essentiel, et l’ignorer ou l’interrompre est une très mauvaise idée.

Comment fonctionne le sommeil ?

C'est une hormone, la mélatonine (aussi appelée hormone du sommeil), qui régule nos rythmes biologique Le taux de mélatonine contenu dans le sang augmente le soir venu et nous place dans un état d'assoupissement.

Le sommeil est constitué d'un enchaînement de cycles qui se répètent plusieurs fois par nuit. Un cycle de sommeil dure environ 90 minutes. 

Les cycles de sommeil se composent de différents stades: 

  • Le sommeil lent prédomine en début de nuit. Il évolue de l'assoupissement au sommeil profond. 
  • Pendant la phase de sommeil paradoxal, l'activité cérébrale est la plus importante, mais les muscles sont au repos complet. C'est à ce stade que nous commençons souvent à rêver. 
  • Le sommeil intermédiaire ne dure que quelques minutes. Il s'agit de micro-réveils avant de commencer un nouveau cycle, ou d'un réveil plus important parce que vous êtes arrivé au terme de votre repos nocturne.

Au début de la nuit, le sommeil lent prédomine et évolue de l’endormissement au sommeil profond. C’est pendant le sommeil paradoxal que l’activité cérébrale est la plus grande, tandis que les muscles sont pour ainsi dire neutralisés. C’est souvent ce cycle qui signe le début de nos rêves. Pendant cette phase de sommeil, nos yeux sont constamment en mouvement. En réalité, nous trions et traitons mentalement les événements de la journée à cette période.

Interruption du sommeil paradoxal

Si vous vous réveillez en plein cycle de sommeil (pendant le sommeil profond ou le sommeil paradoxal), le matin, vous vous sentirez fatigué, abruti et désorienté. Vous vous éveillerez du reste au mauvais moment, ou pendant le mauvais cycle de sommeil. Il est même très courant que vous ne vous souveniez plus, le matin, que vous vous êtes réveillé. Pourtant, vous en subirez les conséquences. Il s’agit d’ailleurs de la cause la plus fréquente de fatigue (indue) au réveil.


Autres articles

14 octobre 2019

1 Belge sur 2 en surpoids

Nous fumons et buvons moins, mais il reste beaucoup de pain sur la planche en matière d’alimentation saine et d’exercice physique. Un Belge sur deux est en effet en surpoids. C'est ce que révèle la deuxième partie de l'Enquête de santé 2018 de Sciensano.