Comment éviter les insomnies ?

Vous n'arrivez pas à trouver le sommeil, même si vous êtes mort de fatigue ? Vous aimeriez dormir, mais restez bien éveillé une fois au lit ? Les insomnies sont un  problème très fréquent, dont souffre 20% de la population en Belgique. Nous vous proposons quelques conseils pour vaincre les insomnies.
Comment éviter les insomnies ?

5 conseils contre les insomnies

  1. La régularité des habitudes de sommeil

    Un des éléments les plus importants pour garantir un bon repos nocturne réside dans la régularité de vos habitudes de sommeil. Ce qui signifie que vous vous levez et allez dormir à heures fixes, même le week-end. Des études ont démontré que les adeptes des grasses matinées à rallonges ont une qualité de sommeil moindre que les gens qui ne s'éternisent pas au lit. Dormir trop longtemps dérègle l'horloge biologique et les fonctions cérébrales. L'avenir appartient donc plus que jamais à celles et ceux qui se lèvent tôt !
  2. La bonne température dans la chambre à coucher  

    Ni trop chaud, ni trop froid, tel est le mot d'ordre. La température idéale est comprise entre 16 et 20 degrés, et est bien évidemment liée aux préférences personnelles. Veillez à aérer suffisamment votre chambre, pour en assurer la bonne oxygénation. Pensez aussi à disposer d'un bon lit avec un sommier à lattes correct, et un matelas confortable.
  3. Bannissez les appareils électroniques 

    Téléphone portable, tablette ou portable. Aucun de ces objets n’a sa place sur votre table de nuit. La lumière bleue de l'écran contrarie la production de mélatonine. Cette hormone informe le corps qu'il est temps de mettre un terme aux activités de la journée, et de se préparer pour la nuit. En surfant le soir dans votre lit, vous interrompez la production de mélatonine, et vous vous réveillez. Si vous devez vraiment utiliser des appareils électroniques au lit, installez une application telle que Flux. Elle filtre la lumière bleue. Le résultat est que votre écran prend une couleur orange. Même un réveil sur la table de nuit peut nuire à votre sommeil : voir les heures défiler ne peut que renforcer la frustration. 
  4. Une alimentation et une activité physique adaptées

    Une activité suffisante en journée exerce un effet positif sur la qualité du sommeil . Il n'est jamais impossible de trouver un peu de temps pour faire du sport. Intégrez-le au besoin à vos autres activités en journée. Vous pouvez ainsi prendre l'habitude d'aller travailler ou de faire des courses à vélo. Une promenade le soir peut aussi faire des miracles. Évitez les repas trop lourds avant d’aller dormir. 
  5. Videz-vous la tête

    Ce sont les stimulations cérébrales qui vous réveillent la nuit. Raison de plus pour vous vider la tête. Dans ce cas, levez-vous pour vous changer les idées et retournez dormir quand vous aurez retrouvé votre calme. Évitez aussi les conversations chargées émotionnellement avant d’aller dormir. Vous éviterez ainsi d'y penser toute la nuit.

Autres articles

Travailler et vivre à nouveau plus proche ensemble

Bientôt, nous travaillerons et vivrons à nouveau plus proches les uns des autres. Cela crée de la peur, de l'insécurité et de la méfiance face à une éventuelle infection ou à un comportement sûr.  L’angoisse s’amplifie généralement lorsque vous tentez de la réprimer. En parler peut vous aider – que ce soit avec des collègues, des proches ou d’autres personnes.

Les tensions relationnelles dues au coronavirus : comment les affronter ?

Les mesures prises par les autorités sont source de beaucoup de confusion et à l’origine de réorganisations au travail et dans la vie privée. Nous devons jongler entre différents rôles en un seul endroit : travailler, être parent, être professeur, être partenaire. Cela provoque beaucoup de confusion ! Nous sommes tous à la recherche d'une structure claire et vivable.

Le télétravail, mode d’emploi

C’est enfoncer une porte ouverte que de dire que télétravailler à plein temps avec des enfants constitue un véritable défi, éprouvant psychiquement comme socialement. Si certains éprouvent un sentiment d’isolement ou se sentent moins liés à leurs collègues, d’autres ont l’impression de ne jamais avoir fini. Même sans enfants, télétravailler depuis chez soi n’est pas évident. Où placer la limite entre travail et vie privée ?