ActuVivre sainement
19 décembre 2017

partagez

Citadins, bougez davantage !

D’ici 2030, plus de 8 Européens sur 10 vivront dans un environnement urbain. Ces villes doivent inciter leurs habitants à bouger davantage. C’est l’appel que lance l’Organisation mondiale de la Santé dans une nouvelle étude. 
 

Circuits pédestres et pistes cyclables

La voiture est généralement reine dans les villes européennes, dont l’architecture est conçue pour des vitesses de 50 kilomètres par heure. Selon l’OMS, d’autres possibilités doivent être offertes aux citadins pour leur permettre d’opter pour des transports alternatifs. Les villes doivent notamment investir dans des pistes cyclables et circuits pédestres sécurisés, séparés du trafic motorisé. La sécurité est également un thème important dans lequel les villes doivent investir davantage. L’étude révèle en effet que les personnes sortent moins souvent dans des quartiers qu'elles considèrent dangereux. 

Importance de l’exercice physique

L’importance de l’exercice physique est incontestable. Bouger régulièrement protège des maladies chroniques comme le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et certaines formes de cancer. Il est dès lors essentiel que les villes stimulent l’activité physique de leurs habitants pour que ces derniers soient et restent en bonne santé.

'Allez on bouge' !

Vous avez besoin de bouger davantage ? Cherchez des conseils personnalisés sur le site ‘allez on bouge’ .

 

Article tags:

Autres articles

Faire du vélo électrique: c’est tellement sain

Une étude récente a démontré que faire du vélo électrique est aussi bon pour la santé que faire du vélo ‘classique’. En effet, du fait de l’assistance électrique, les cyclistes utilisent plus souvent et plus longtemps leur vélo électrique qu’ils ne l’auraient fait avec une machine ‘classique’.
15 janvier 2020

8 adolescents sur 10 bougent trop peu

A l’échelle mondiale, 8 jeunes sur 10 bougent moins d'une heure par jour. Telle est la conclusion d'une étude menée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) auprès de 1,6 million d'étudiants âgés de 11 à 17 ans et originaires de 146 pays.