ActuVivre sainement
15 avril 2021

partagez

Autotest COVID-19

Il existe plusieurs façons de vérifier si vous avez été infecté par le coronavirus. À partir du 6 avril, vous pourrez aussi acheter un autotest chez votre pharmacien.

Jusqu'à présent, le test permettant de savoir si une personne est infectée par la Covid-19 était toujours effectué en laboratoire. Le test est réalisé sur la base d'un échantillon de salive ou d'un échantillon prélevé dans le nez ou la gorge. Le laboratoire vérifie ensuite si des anticorps ou des traces du virus sont présents dans ces échantillons. Cela prend un peu de temps avant de connaître le résultat.

Avec un test rapide, c'est différent. Comme son nom l'indique, le principal avantage du test rapide est que vous connaissez très vite le résultat. Il est toutefois important que vous achetiez un test conforme, muni d’un label CE. Achetez-le de préférence en pharmacie afin d’être sûr de sa conformité.

Les autotests peuvent donner un faux sentiment de sécurité. Il est essentiel de continuer à respecter les précautions d'usage : gardez vos distances, portez un masque buccal et lavez-vous régulièrement les mains à l'eau et au savon.

Plus d'info

Pour en savoir plus sur l'autodiagnostic, consultez le site info-coronavirus.be.

Article tags:

Autres articles

Comment acquérir de saines habitudes ... et les maintenir ?

Manger deux fruits par jour, boire plus d'eau, se détendre et lire un livre ... Autant d'habitudes saines que nous aimerions tellement conserver pour mener une vie équilibrée. Un style de vie qui fonctionne très bien pendant les vacances, quand on est très détendu(e) et qu'on prend son temps. Mais qu'il est difficile de maintenir une fois de retour à la maison, face à la 'routine normale'. Combien de temps faut-il avant qu'une nouvelle habitude ne prenne racine en nous ? Et comment persévérer ? La Mutualité Partena l'a recherché pour vous !
19 avril 2021

Semaine de la prévention des chutes

Les chutes sont un problème fréquent au sein de la population âgée. Environ 1 personne sur 3 âgée de plus de 65 ans tombe au moins une fois par an. Ces chutes peuvent avoir de graves conséquences sur le plan physique, psychologique et social. Du 19 au 25 avril, le Centre flamand d'expertise en matière de prévention des chutes et des fractures mettra ce sujet à l'honneur.

En sécurité au travail ? Aidez votre aide-ménagère !

Le travail d’aide-ménagère ne doit pas être sous-estimé. Outre le risque de surcharge physique, celui d’un accident est omniprésent. Le 28 avril, c’est la Journée Mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail, et nous tenons à aider nos aide-ménagères à pouvoir travailler en toute sécurité. Et vous pouvez aussi y contribuer !