ActuVivre sainement
28 novembre 2017

partagez

9 fumeurs sur 10 veulent l’interdiction de fumer en voiture avec des enfants

9 fumeurs sur 10 sont favorables à une interdiction de fumer en voiture lorsque des mineurs sont à bord. 1 Belge sur 2 est favorable au paquet neutre pour les cigarettes. Ces chiffres proviennent de la nouvelle enquête tabac de la Fondation contre le Cancer. 

Un soutien croissant de la part des Belges

De plus en plus de Belges sont favorables aux mesures contre le tabac. Quelques chiffres interpellants :

  • 93 % veulent une interdiction de fumer dans les voitures en présence de mineurs. 88 % des fumeurs sont eux aussi en faveur de cette mesure. 
  • 55 % des Belges sont favorables aux paquets neutres pour les cigarettes, c’est deux fois plus que les opposants à cette mesure (27 %).
  • 82 % estiment que les autorités ont un devoir de transparence dans leurs contacts avec l’industrie du tabac.
  • 75 % trouvent que la publicité pour le tabac devrait être interdite sur les lieux de vente.

Un signal envoyé aux autorités

Selon la Fondation contre le Cancer, ces chiffres constituent un signal clair pour nos dirigeants. L’interdiction de fumer dans les voitures en présence d’enfants est actuellement en discussion au parlement. Par contre, il n’est pas encore question d’introduire un paquet neutre dans notre pays. La Fondation demande à la Ministre De Block d’y travailler au plus vite. 

Article tags:

Autres articles

08 janvier 2021

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a démarré dans les maisons de repos, et se concentrera temporairement sur certains groupes prioritaires. Elle sera ensuite étendue à de plus larges groupes de la population. Qui sont les groupes prioritaires ? Le vaccin est-il sûr ? Où trouver des informations dignes de foi ? Nous tenons à vous informer.

DERNIERE MISE A JOUR : mardi 19 janvier 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

Tout savoir sur le vaccin contre le HPV ou papillomavirus !

Le papillomavirus humain (HPV, pour Human Papillomavirus) est un virus qui se décline en plus de 100 types différents. 70 à 80 % de la population seront en contact avec un type de virus HPV au cours de leur vie. La plupart d’entre eux l’élimineront naturellement et ne développeront pas de complication. Environ 12 de ces types de HPV sont considérés comme des types de HPV à haut risque. Ils peuvent  provoquer, chez l’homme comme chez la femme, des infections au niveau des organes génitaux, de l’anus ou de la gorge. Ces infections peuvent évoluer en cancer (col de l’utérus, vulve, vagin, pénis, anus, bouche-pharynx). 

Vaccins : les ados aussi !

Pendant l’adolescence, les vaccinations restent nécessaires… Il peut s’agir de vaccination recommandées à cette période, comme le vaccin contre le HPV,  de rappels ou de rattrapages pour les vaccinations non effectuées pendant l’enfance.