6 conseils alimentaires pour réduire le stress

Le stress a clairement une influence sur votre corps. Mais saviez-vous qu’une bonne alimentation a aussi un impact sur le stress ? Appliquez nos conseils et vous sentirez la différence ! Chaque jour de la semaine, essayez de mettre un conseil en pratique et intégrez-les ainsi progressivement dans votre alimentation quotidienne.
6 conseils alimentaires pour réduire le stress

Évitez le sucre, le fructose, le dextrose ou le maltose

En cas de stress, nous avons tendance à nous tourner vers des produits riches en sucre et en gras. La glycémie augmente ainsi rapidement et vous avez un regain d’énergie. Malheureusement, votre glycémie va redescendre tout aussi vite et vous allez de nouveau vous sentir mou et fatigué. 

Vous souffrez littéralement d’un « manque de sucre », ce qui vous donne envie de manger de nouveau quelque chose de sucré. Ce processus a un effet négatif sur votre santé et augmente le risque de toutes sortes de maladies liées au bien-être.

En cas de stress, essayez de ne pas manger directement des sucres vides et rapides qui n’offrent aucune valeur ajoutée pour votre corps: chocolat, sodas, biscuits, glucose... Ne vous laissez pas induire en erreur par les beaux termes sur l’étiquette : le fructose, le dextrose et le maltose sont tous des sucres rapides.

Misez sur la régularité

La régularité dans l’alimentation est importante pour limiter les pics et les baisses de glycémie. Mangez donc chaque jour trois repas principaux légers et trois collations saines. Laissez passer 2,5 h entre chaque repas. Avec une alimentation irrégulière, des carences en toutes sortes de vitamines et de minéraux peuvent apparaître comme en vitamines B, vitamine C, zinc, calcium et magnésium. Ces carences aboutissent à un moins bon fonctionnement du corps et diminuent le bien-être.

Mettez des hydrates de carbone et des fibres dans votre assiette

Privilégiez les glucides complexes qui sont en plus riches en fibres. Grâce à ces nutriments, la glycémie augmente moins vite et donc diminue moins vite aussi. Optez donc pour du pain complet, des pâtes complètes, du quinoa, des flocons d’avoine, du son d’avoine et de blé, des légumes et des fruits.

Alimentez votre cerveau avec les bonnes graisses

Votre corps et votre cerveau ont besoin de graisses. Consommez les bonnes graisses pour bien faire fonctionner votre cerveau dans des périodes stressantes. Les bonnes graisses sont présentes dans les huiles, les fruits oléagineux, le poisson gras, ... Vous consommez ainsi suffisamment d’acides gras oméga 3.

Hydratez-vous pour rester concentré

Une hydratation suffisante est importante pour bien rester concentré et pour éliminer les déchets de votre corps. Buvez donc chaque jour au moins 1,5 litre d’eau, complétée avec du thé. Le thé vert, le thé à la lavande et le thé à la camomille ont un effet calmant. Limitez le café en cas de stress.

Mangez en pleine conscience

Accordez-vous du temps pour manger. Ne mangez surtout pas à votre bureau ou dans la voiture. Mâchez lentement et mangez calmement. Soyez aussi attentif aux odeurs, aux couleurs sur votre assiette, aux différentes saveurs. C’est exactement l’idée de l’alimentation en pleine conscience. Si vous pouvez vous remettre au travail ensuite plein d’énergie, vous aurez récupéré le temps consacré au repas!

#disquedurplein...Vous avez la tête pleine?

Etre performant(e) au travail, une vie sociale active, s’entraîner pour ce marathon, être la maman ou la fille rêvée, le papa ou le fils parfait, un partenaire compréhensif et sympa, un(e) chouette ami(e)... Nous devons et voulons en faire tellement de nos jours. Vous avez la tête pleine au point d’en oublier des choses, d’être susceptible, ou de vous sentir épuisé(e) ? Ou vous gardez votre équilibre sous la pression ? Faites le test et mesurez votre résistance mentale.

Autres articles

14 octobre 2019

5 règles de base pour une alimentation saine et équilibrée

Près de la moitié des Belges sont en surpoids. En plus d'une activité physique suffisante, une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour éliminer les kilos en trop. Quelles sont les principales recommandations à suivre ? Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) énonce 5 règles de base à respecter.

La valeur nutritive

Les étiquettes figurant sur les denrées alimentaires sont parfois peu claires et alambiquées. Pourtant, savoir ce qu’elles indiquent et pouvoir les interpréter correctement est essentiel.