Actu Vivre sainement
14 novembre 2019

partagez

42 % des boissons pour enfants contiennent trop de sucre

Une nouvelle enquête de Test-Achats montre que 4 boissons pour enfants sur 10 ne sont pas saines. L'organisation met en garde contre les risques des boissons trop sucrées pour la santé des jeunes enfants.

Nutri-Score D et E

Test-Achats a examiné un total de 474 boissons. 79 d'entre elles s'adressaient spécifiquement aux enfants, leur emballage comportait par exemple des images d'animaux ou de dessins animés. Près de 42 % de ces boissons pour enfants avaient un score nutritionnel D et E, c’est-à-dire les scores les plus mauvais. C’est le sucre qui en est le principal coupable. Certains jus de fruits et limonades contiennent en effet la même quantité de sucre, ou à peine moins, par 100 millilitres qu'un Coca ou un Fanta. Les boissons lactées sucrées obtiennent également de mauvais résultats. Seules l'eau, certaines boissons lactées et alternatives végétales obtiennent un Nutri-Score A. 

Rendre le Nutri-Score obligatoire

Selon Test-Achats, les jeunes enfants deviennent dépendants du sucre s'ils boivent fréquemment de telles boissons. Ce qui peut les amener plus tard au surpoids et à l'obésité. D'autres édulcorants artificiels peuvent également contribuer à cette dépendance. C'est pourquoi Test-Achats exige que les fabricants indiquent clairement ces informations sur leurs emballages. En outre, l'organisation demande que le Nutri-Score soit rendu obligatoire dans toute l'Europe. 

Plus d'infos

Découvrez tout sur le Nutri-Score sur le site du SPF Santé Publique.

 

Article tags:

Autres articles

Le triangle alimentaire: manger en étant respectueux de l'environnement

Le Vlaams Instituut Gezond Leven a rassemblé les connaissances scientifiques actuelles en matière d'alimentation saine et respectueuse de l'environnement. Le résultat : de nouveaux triangles alimentaire et de l'activité physique. Le triangle alimentaire tient aussi compte de l'impact de l'alimentation sur l'environnement. Et ce qui en ressort, c'est que ce qui est bon pour notre santé, l'est souvent aussi pour l'environnement.