ActuVivre sainement
28 novembre 2017

partagez

1 décès sur 6 lié à la pollution

En 2015, la pollution était responsable de 9 millions de décès, ce qui revient à 1 décès sur 6 à l’échelle mondiale. Il ne s’agit pas uniquement de pollution de l’air, mais aussi de l’eau et du lieu de travail. Ce sont les résultats d’une étude de la revue scientifique The Lancet !

3 fois plus que le sida, la tuberculose et le paludisme réunis

9 millions de morts par an, c’est 3 fois plus que le sida, la tuberculose et le paludisme réunis. La pollution de l'air est responsable à elle seule de 6,5 millions de décès chaque année, principalement au travers de maladies cardiaques et de cancer du poumon. L'eau polluée serait liée à 1,8 million de morts (maladies gastro-intestinales et infections parasitaires) et la pollution sur le lieu de travail en causerait environ 800.000 chaque année, par l'exposition à des substances toxiques ou cancérigènes. 

Surtout les populations vulnérables

Selon l’étude, le phénomène touche surtout les populations pauvres et vulnérables. 9 décès sur 10 liés à la pollution surviennent dans des pays à revenu faible ou moyen. Dans certains pays comme l’Inde et Madagascar, il s’agit même d'un quart de tous les décès. Avec cette étude, les scientifiques souhaitent surtout sensibiliser davantage à la problématique de la pollution et motiver les décideurs politiques à aborder sérieusement ce problème urgent.
 

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.