ActuVivre sainement
28 novembre 2017

partagez

1 décès sur 6 lié à la pollution

En 2015, la pollution était responsable de 9 millions de décès, ce qui revient à 1 décès sur 6 à l’échelle mondiale. Il ne s’agit pas uniquement de pollution de l’air, mais aussi de l’eau et du lieu de travail. Ce sont les résultats d’une étude de la revue scientifique The Lancet !

3 fois plus que le sida, la tuberculose et le paludisme réunis

9 millions de morts par an, c’est 3 fois plus que le sida, la tuberculose et le paludisme réunis. La pollution de l'air est responsable à elle seule de 6,5 millions de décès chaque année, principalement au travers de maladies cardiaques et de cancer du poumon. L'eau polluée serait liée à 1,8 million de morts (maladies gastro-intestinales et infections parasitaires) et la pollution sur le lieu de travail en causerait environ 800.000 chaque année, par l'exposition à des substances toxiques ou cancérigènes. 

Surtout les populations vulnérables

Selon l’étude, le phénomène touche surtout les populations pauvres et vulnérables. 9 décès sur 10 liés à la pollution surviennent dans des pays à revenu faible ou moyen. Dans certains pays comme l’Inde et Madagascar, il s’agit même d'un quart de tous les décès. Avec cette étude, les scientifiques souhaitent surtout sensibiliser davantage à la problématique de la pollution et motiver les décideurs politiques à aborder sérieusement ce problème urgent.
 

Autres articles

La nature comme médicament

Avez-vous déjà pris un bain sylvestre ? Selon cette approche japonaise, c’est on ne peut plus clair : la nature a une influence positive sur le corps et l’esprit. Benno Geertsma de Natuurpunt et du Réseau Nature et Santé en est aussi convaincu : “Nous voulons amener la nature vers les gens et les gens vers la nature.”
Avez-vous déjà pris un bain sylvestre ? Selon cette approche japonaise, c’est on ne peut plus clair : la nature a une influence positive sur le corps et l’esprit. Benno Geertsma de Natuurpunt et du Réseau Nature et Santé en est aussi convaincu : “Nous voulons amener la nature vers les gens et les gens vers la nature.”
Avez-vous déjà pris un bain sylvestre ? Selon cette approche japonaise, c’est on ne peut plus clair : la nature a une influence positive sur le corps et l’esprit. Benno Geertsma de Natuurpunt et du Réseau Nature et Santé en est aussi convaincu : “Nous voulons amener la nature vers les gens et les gens vers la nature.”