ActuVivre sainement
14 octobre 2019

partagez

1 Belge sur 2 en surpoids

Nous fumons et buvons moins, mais il reste beaucoup de pain sur la planche en matière d’alimentation saine et d’exercice physique. Un Belge sur deux est en effet en surpoids. C'est ce que révèle la deuxième partie de l'Enquête de santé 2018 de Sciensano. 

D'abord la bonne nouvelle...

Le pourcentage de fumeurs parmi les Belges a encore baissé à 19,4 %. Par rapport aux chiffres de 2001, on compte également moins de fumeurs chez les jeunes de 15-24 ans. Le pourcentage de compatriotes consommant de l'alcool a également diminué. En 2018, 76,6 % des Belges de plus de 15 ans buvaient de l'alcool, contre 82 % en 2013. Sciensano prévient toutefois que l'alcool et le tabac, même en petites quantités, peuvent être nocifs pour la santé. L'Institut appelle donc les autorités à continuer à prendre des mesures. 

Le surpoids et l'obésité 

Notre consommation de tabac et d’alcool a donc diminué. En revanche, les chiffres relatifs au surpoids et à l’obésité sont inquiétants, ils n'ont fait qu'augmenter au cours des 20 dernières années. 1 Belge sur 2 est en effet en surpoids (IMC supérieur ou égal à 25) et 16 % de notre population est obèse (IMC supérieur ou égal à 30). Sciensano plaide notamment pour l'aménagement de bonnes pistes cyclables, des prix plus élevés pour les aliments mauvais pour la santé, des entreprises qui encouragent le personnel à faire de l'exercice physique, etc.

Plus d’infos

Consultez le site de Sciensano.

Partena Ziekenfonds veut aussi motiver les gens à faire plus d'exercice

Nous encourageons nos membres à faire de l'exercice régulièrement avec un bonus activité physique.

 

Article tags:

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.