ActuMalade
06 octobre 2017

partagez

Vous souffrez de maladie chronique ? Choisissez votre pharmacien de référence !

Les patients souffrant d'une affection chronique avaient bien besoin d’un accompagnement personnalisé en vue d’une utilisation correcte des médicaments. C’est pourquoi, depuis le 1er octobre 2017, ils peuvent choisir un pharmacien de référence. Celui-ci les aide au moyen d'un suivi personnalisé leur permettant d’être et de rester en bonne santé et indépendants, notamment avec un schéma de médication sur mesure, complet et actualisé. 

Mon pharmacien me connaît, je signe

Les malades chroniques doivent souvent prendre plusieurs médicaments en même temps, ce qui n’est pas toujours évident. C’est pourquoi, ils peuvent, depuis peu, choisir un pharmacien de référence. Votre pharmacien habituel, que vous connaissez bien, peut remplir ce rôle à la perfection. Il suit scrupuleusement votre traitement et vous accompagne dans votre consommation de médicaments, notamment via un schéma de médication personnel, complet et actualisé. Ce schéma contient toutes les informations utiles sur les modalités et les moments de prise de chaque médicament et informe les prestataires de votre médication. Votre pharmacien de référence est aussi la personne de contact pour les autres prestataires s’ils ont besoin d’informations sur votre consommation de médicaments. 

Comment ça marche ?

Parlez-en à votre pharmacien. Il vous demandera un double consentement, et ce afin d’accéder à vos données et ainsi fournir un schéma de médication complet. Combien ça coûte ? L’assurance maladie prend en charge la rémunération du pharmacien de référence pour les patients chroniques (en dehors des hôpitaux ou des résidences-services). Vous ne devez donc rien payer.

Plus d’infos

Parlez-en avec votre pharmacien et surfez sur www.pharmacie.be.

 

Article tags:

Autres articles

24 novembre 2020

Antibiotiques : utilisez-les à bon escient

La Belgique est l'un des pays d'Europe où la consommation d’antibiotiques est la plus élevée. Ceux-ci sont nécessaires, mais leur utilisation excessive entraîne l'émergence de bactéries multirésistantes dangereuses. 
05 novembre 2020

Vaccin contre la grippe : priorité aux personnes les plus vulnérables

Le vaccin contre la grippe devait être délivré en deux étapes cette année. Au cours de la première phase, la priorité a été donnée, entre autres, aux groupes à risque et aux personnes travaillant dans le secteur de la santé. Il a été décidé que la deuxième phase, qui s'adressait au reste de la population et devait commencer le 15 novembre, serait annulée.