ActuMalade
11 janvier 2018

partagez

Vous avez contracté une MST ? Informez-en anonymement votre partenaire sexuel

Il n'est pas du tout évident d'informer son ou ses partenaires sexuels quand on a contracté une maladie sexuellement transmissible (MST). C’est pourquoi, l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (IMT) a créé le site www.partneralert.be, qui vous permet d’avertir anonymement vos partenaires sexuels pour qu’ils se fassent dépister. 
 

"Ça ne passera pas !"

Personne ne veut contracter une MST. Et si vous êtes infecté, vous ne voulez pas transmettre la maladie. C’est pourquoi, il est essentiel d’informer vos partenaires sexuels, mais ce n’est pas toujours simple. Pour faciliter ce processus, il est à présent possible de le faire anonymement sur www.partneralert.be. Ce site devrait contribuer à maîtriser le nombre de nouvelles infections. 

Comment cela fonctionne-t-il ? 

Vous voulez avertir quelqu’un ? Vous recevrez alors un code de votre médecin ou de votre infirmière (uniquement via le Centre de Référence SIDA pour l’instant), que vous pourrez encoder sur le site. Vous pourrez ensuite y indiquer le numéro de téléphone ou l’adresse e-mail de votre ou vos partenaires et envoyer un message. Vous avez reçu un message d'un partenaire ? Dans ce cas, vous recevrez également un code, que vous devrez encoder sur le site web. Vous pourrez alors immédiatement imprimer une lettre d’envoi pour vous faire dépister chez votre médecin. 
 

Article tags:

Autres articles

05 novembre 2020

Vaccin contre la grippe : priorité aux personnes les plus vulnérables

Le vaccin contre la grippe devait être délivré en deux étapes cette année. Au cours de la première phase, la priorité a été donnée, entre autres, aux groupes à risque et aux personnes travaillant dans le secteur de la santé. Il a été décidé que la deuxième phase, qui s'adressait au reste de la population et devait commencer le 15 novembre, serait annulée.
05 novembre 2020

Covid-19 : quand se faire tester ?

Depuis le 21 octobre 2020, les autorités ont adapté la stratégie de testing du Covid-19. Seules les personnes présentant des symptômes qui pourraient indiquer une contamination au Covid-19 seront encore testées. Les personnes qui reviennent de voyage et celles qui ont été en contact rapproché avec une personne infectée mais qui ne présentent elles-mêmes aucun symptôme ne seront plus systématiquement soumises à un test. La raison ? Les capacités de test disponibles sont actuellement insuffisantes.