ActuMalade
11 janvier 2018

partagez

Vous avez contracté une MST ? Informez-en anonymement votre partenaire sexuel

Il n'est pas du tout évident d'informer son ou ses partenaires sexuels quand on a contracté une maladie sexuellement transmissible (MST). C’est pourquoi, l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (IMT) a créé le site www.partneralert.be, qui vous permet d’avertir anonymement vos partenaires sexuels pour qu’ils se fassent dépister. 
 

"Ça ne passera pas !"

Personne ne veut contracter une MST. Et si vous êtes infecté, vous ne voulez pas transmettre la maladie. C’est pourquoi, il est essentiel d’informer vos partenaires sexuels, mais ce n’est pas toujours simple. Pour faciliter ce processus, il est à présent possible de le faire anonymement sur www.partneralert.be. Ce site devrait contribuer à maîtriser le nombre de nouvelles infections. 

Comment cela fonctionne-t-il ? 

Vous voulez avertir quelqu’un ? Vous recevrez alors un code de votre médecin ou de votre infirmière (uniquement via le Centre de Référence SIDA pour l’instant), que vous pourrez encoder sur le site. Vous pourrez ensuite y indiquer le numéro de téléphone ou l’adresse e-mail de votre ou vos partenaires et envoyer un message. Vous avez reçu un message d'un partenaire ? Dans ce cas, vous recevrez également un code, que vous devrez encoder sur le site web. Vous pourrez alors immédiatement imprimer une lettre d’envoi pour vous faire dépister chez votre médecin. 
 

Autres articles

06 décembre 2019

Comment mieux impliquer les patients dans la recherche scientifique ?

En tant que patient, vous possédez quelque chose d'essentiel : la connaissance de votre maladie. Cette expérience est toutefois encore trop peu exploitée par les institutions de recherche. C’est pourquoi le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) a formulé 18 prises de position afin de renforcer et d'améliorer l’implication des patients dans ses études.
06 décembre 2019

La VUB est la première "université compatissante" d'Europe

Tout le monde est un jour confronté à la maladie et/ou à la perte d’un être cher. La VUB (Vrije Universiteit Brussel) a dès lors aménagé un lieu de recueillement afin de laisser place à ce chagrin, au propre comme au figuré. L'université a également signé une charte en matière de deuil et de perte. Cela fait de l'institution la première "université compatissante" d'Europe.
06 décembre 2019

9 pays européens unis pour des médicaments à prix abordable

Quels sont les nouveaux médicaments onéreux qui seront bientôt disponibles sur le marché ? Pour répondre à cette question, 9 pays européens, dont la Belgique, vont unir leurs forces. Cette collaboration doit permettre, entre autres, de négocier de meilleurs prix pour les médicaments.