ActuMalade
17 octobre 2017

partagez

Vaccinez également les garçons contre le papillomavirus humain

Dans un nouvel avis, le Conseil Supérieur de la Santé recommande de vacciner aussi les garçons de 9 à 14 ans contre le papillomavirus humain (HPV). Cette vaccination n’était jusqu’à présent recommandée que pour les filles de 10 à 13 ans, car ce virus provoque le cancer du col de l’utérus.

Des cancers chez les hommes

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande de vacciner les filles de 10 à 13 ans contre le papillomavirus humain (HPV), depuis 2007 déjà. La raison en est simple. Une infection de ce virus extrêmement contagieux est responsable de pratiquement tous les cas de cancer du col de l’utérus. Une nouvelle recherche scientifique démontre toutefois qu’une infection par HPV provoque également des cancers chez l’homme, notamment le cancer du pénis et de l’anus. Un lien avec des verrues génitales a également été démontré récemment. 3 cancers sur 10 induits par HPV ont été diagnostiqués chez des hommes.

Vacciner les garçons

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande à présent de vacciner également les garçons de 9 à 14 ans contre le HPV. De même, les experts plaident pour une vaccination de rappel pour les femmes, mais aussi pour les hommes de 15 à 26 ans, avec une attention particulière pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes. Le Conseil Supérieur de la Santé peut uniquement émettre des avis. Les autorités compétentes et les communautés doivent ensuite déterminer si elles vont élargir le programme de vaccination en ce sens.

Plus d’infos

Consultez le site du Conseil Supérieur de la Santé.

Autres articles

06 décembre 2019

Comment mieux impliquer les patients dans la recherche scientifique ?

En tant que patient, vous possédez quelque chose d'essentiel : la connaissance de votre maladie. Cette expérience est toutefois encore trop peu exploitée par les institutions de recherche. C’est pourquoi le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) a formulé 18 prises de position afin de renforcer et d'améliorer l’implication des patients dans ses études.
06 décembre 2019

La VUB est la première "université compatissante" d'Europe

Tout le monde est un jour confronté à la maladie et/ou à la perte d’un être cher. La VUB (Vrije Universiteit Brussel) a dès lors aménagé un lieu de recueillement afin de laisser place à ce chagrin, au propre comme au figuré. L'université a également signé une charte en matière de deuil et de perte. Cela fait de l'institution la première "université compatissante" d'Europe.
06 décembre 2019

9 pays européens unis pour des médicaments à prix abordable

Quels sont les nouveaux médicaments onéreux qui seront bientôt disponibles sur le marché ? Pour répondre à cette question, 9 pays européens, dont la Belgique, vont unir leurs forces. Cette collaboration doit permettre, entre autres, de négocier de meilleurs prix pour les médicaments.