ActuMalade
05 novembre 2020

partagez

Vaccin contre la grippe : priorité aux personnes les plus vulnérables

Le vaccin contre la grippe devait être délivré en deux étapes cette année. Au cours de la première phase, la priorité a été donnée, entre autres, aux groupes à risque et aux personnes travaillant dans le secteur de la santé. Il a été décidé que la deuxième phase, qui s'adressait au reste de la population et devait commencer le 15 novembre, serait annulée.

Qu'est-ce que cela signifie concrètement ?

La priorité est accordée à la vaccination des groupes cibles à risque prioritaire. Dans un délai d'un mois, la couverture vaccinale de ce groupe cible à risque prioritaire sera évaluée. La catégorie des publics à risque prioritaires comprend les personnes suivantes :

  • les personnes à risque de complications (par exemple : femmes enceintes, personnes atteintes de maladies immunitaires, personnes de plus de 65 ans,…)
  • les personnes vivant sous le même toit que les personnes à risque de complications
  • les personnes vivant sous le même toit que des enfants de moins de 6 mois
  • les personnes travaillant dans le secteur de la santé

Ensuite, la disponibilité des vaccins sera examinée pour la vaccination des personnes âgées de 50 à 65 ans qui ne souffrent pas de maladie chronique, qui ne travaillent pas dans le secteur de la santé et qui ne vivent pas avec une personne souffrant de maladies chroniques ou avec des personnes de 65 ans et plus. D'ici là, aucun vaccin ne sera fourni à ce groupe cible.

La deuxième phase, qui visait le reste de la population et devait commencer le 15 novembre, est annulée.

Pourquoi cette décision ?

Sur la base d'une enquête menée auprès de toutes les pharmacies, il apparaît que la demande de vaccins pour les personnes de ces groupes cibles a fortement augmenté par rapport aux années précédentes. Vu le nombre limité de vaccins, les vaccins restants seront donc également nécessaires pour répondre aux besoins de ces groupes cibles prioritaires.

La vaccination de ce groupe cible prioritaire est importante. Il court le plus grand risque d'avoir besoin de soins hospitaliers. Les personnes en bonne santé sont moins susceptibles de tomber gravement malades à cause de la grippe.

Plus d'info

Surfez sur le site de l'AFMPS.

Article tags:

Autres articles

17 avril 2021

Campagne en faveur de la santé mentale des aînés

La crise du coronavirus nous rappelle chaque jour à quel point notre bien-être mental est important. C’est vrai aussi pour les personnes âgées, pour celles qui résident en maison de repos et de soins, mais également pour les personnes de plus de 65 ans actives et en bonne santé.
16 avril 2021

Les soins digitaux ont le vent en poupe

Grâce à la Covid-19, la digitalisation des soins de santé bénéficie d’un soutien plus large. Il suffit de penser aux consultations à distance et au suivi digital des patients. La marge de croissance du secteur reste pourtant encore énorme en Belgique. E-Health Valley prévoit d’ailleurs 20 millions d'euros pour soutenir les solutions digitales innovantes.