ActuMalade
08 novembre 2017

partagez

Une indemnité après deux semaines pour les indépendants malades

Bonne nouvelle pour les indépendants : en cas de maladie, ils recevront désormais une indemnité de leur mutualité après deux semaines. Cette mesure entrera en vigueur au 1er janvier 2018. Actuellement, ils doivent attendre un mois avant de recevoir une indemnité.

Un soutien financier plus rapide

Lorsqu’un indépendant tombe malade actuellement, il est doublement pénalisé : non seulement il est contraint d’arrêter son activité, mais il doit aussi attendre un mois avant de percevoir une indemnité de sa mutualité. Les ministres Maggie De Block (Santé publique) et Denis Ducarme (Indépendants) ont décidé de mettre un terme à cette situation. A partir du 1er janvier 2018, les indépendants malades recevront une indemnité après deux semaines de maladie. En réduisant ainsi de moitié la période de carence, le gouvernement souhaite mieux protéger les indépendants. 

17.000 indépendants...

Il ressort des prévisions que cette mesure bénéficiera l’an prochain à un peu plus de 17.000 indépendants : 
  • 14.172 d’entre eux, en incapacité de travail depuis plus d’un mois, pourront bénéficier de leurs indemnités deux semaines plus tôt
  • 2.834 indépendants, ayant une durée d’incapacité de travail de 15 jours à 1 mois, pourront désormais aussi compter sur une indemnité
 

Article tags:

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.