ActuMalade
24 mars 2017

partagez

Un pharmacien de référence pour les personnes atteintes d'une maladie chronique

Les patients souffrant d'une affection chronique pourront bientôt s'adresser à un "pharmacien de référence". De nouvelles règles de répartition seront également d'application pour les pharmacies en Belgique. Ces deux mesures font partie du cadre pluriannuel mis en place afin d'améliorer la qualité et l'accessibilité des soins pharmaceutiques en Belgique. 

Prestataire de soins accessible

La Ministre de la Santé publique Maggie De Block, l’Association Pharmaceutique Belge et l’Office des Pharmacies Coopératives de Belgique viennent de signer un cadre pluriannuel qui renforce le rôle du pharmacien en tant que prestataire de soins proche du patient. Les pharmaciens prêteront une plus grande attention à l'accompagnement des patients, l'éducation à la santé, une meilleure observance thérapeutique, etc. Le concept de "pharmacien de référence" sera introduit par analogie avec le médecin de famille. Les premiers bénéficiaires de ces services seront les patients chroniques, car plusieurs prestataires de soins sont souvent impliqués dans le traitement de ces patients qui reçoivent plusieurs médicaments.

Une répartition équilibrée des pharmacies

Outre l'amélioration de la qualité des services, le cadre pluriannuel vise aussi à améliorer l'accessibilité des soins pharmaceutiques. Notre pays compte de très nombreuses pharmacies, mais elles ne sont pas réparties de manière équilibrée sur le territoire. Il y a une surconcentration dans les villes, tandis que certaines régions rurales sont confrontées à une pénurie. De nouvelles règles de répartition, qui visent à stimuler les fusions et les collaborations, devraient créer un meilleur équilibre sur toute la Belgique.  

Autres articles

07 février 2020

18 nouveaux scanners IRM dans notre pays

Avez-vous déjà passé un scan CT ? C’est un examen qui comporte pourtant certains risques pour la santé. C'est pourquoi 18 nouveaux scanners IRM seront répartis sur l’ensemble du territoire. Ils devraient permettre à chacun de passer le bon examen à temps.
06 février 2020

Taux de cholestérol élevé : doit-on prendre des médicaments ou pas ?

Près d'un quart des Belges de plus de 40 ans prennent des statines pour faire baisser leur taux de cholestérol. Mais ces médicaments sont-ils toujours indiqués ? Le Centre fédéral d'Expertise des soins de santé (KCE) a mis au point un outil pour discuter des avantages et des inconvénients de ce traitement avec votre médecin.