ActuMalade
24 mars 2017

partagez

Un pharmacien de référence pour les personnes atteintes d'une maladie chronique

Les patients souffrant d'une affection chronique pourront bientôt s'adresser à un "pharmacien de référence". De nouvelles règles de répartition seront également d'application pour les pharmacies en Belgique. Ces deux mesures font partie du cadre pluriannuel mis en place afin d'améliorer la qualité et l'accessibilité des soins pharmaceutiques en Belgique. 

Prestataire de soins accessible

La Ministre de la Santé publique Maggie De Block, l’Association Pharmaceutique Belge et l’Office des Pharmacies Coopératives de Belgique viennent de signer un cadre pluriannuel qui renforce le rôle du pharmacien en tant que prestataire de soins proche du patient. Les pharmaciens prêteront une plus grande attention à l'accompagnement des patients, l'éducation à la santé, une meilleure observance thérapeutique, etc. Le concept de "pharmacien de référence" sera introduit par analogie avec le médecin de famille. Les premiers bénéficiaires de ces services seront les patients chroniques, car plusieurs prestataires de soins sont souvent impliqués dans le traitement de ces patients qui reçoivent plusieurs médicaments.

Une répartition équilibrée des pharmacies

Outre l'amélioration de la qualité des services, le cadre pluriannuel vise aussi à améliorer l'accessibilité des soins pharmaceutiques. Notre pays compte de très nombreuses pharmacies, mais elles ne sont pas réparties de manière équilibrée sur le territoire. Il y a une surconcentration dans les villes, tandis que certaines régions rurales sont confrontées à une pénurie. De nouvelles règles de répartition, qui visent à stimuler les fusions et les collaborations, devraient créer un meilleur équilibre sur toute la Belgique.  

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.