ActuMalade
19 décembre 2017

partagez

Un nouveau traitement plus efficace pour la maladie de Crohn ?

Bientôt un meilleur traitement pour la maladie de Crohn ? L’hôpital Imelda de Bonheiden développe actuellement une nouvelle stratégie relative à cette affection intestinale chronique. Et les résultats sont positifs. C'est ce que révèle la revue médicale The Lancet. 

Pas uniquement sur la base des symptômes

Dans notre pays, environ 25.000 personnes souffrent de la maladie de Crohn, une affection intestinale chronique responsable de sévères douleurs abdominales, diarrhées et pertes de sang. Plusieurs traitements existent déjà, mais l’hôpital Imelda de Bonheiden contribue au développement d’une nouvelle stratégie de traitement.

Avec cette nouvelle méthode, nous ne traitons pas uniquement sur la base des symptômes, mais aussi en fonction des paramètres d’infection dans le sang et les selles
Dr Peter Bossuyt
Bref, la thérapie est adaptée même si le patient ne se plaint pas. 

Résultats positifs

Ce nouveau traitement porte ses fruits. Après un an, les patients du groupe bénéficiant du nouveau traitement se portaient nettement mieux que ceux soignés selon le traitement standard. C’est d'autant plus marquant que le même type de médication était administré aux deux groupes. Seule la stratégie de traitement différait. 

Vous voulez en savoir plus sur la maladie de Crohn ? Surfez sur le site www.mici.be 

Article tags:

Autres articles

28 mars 2020

Un code pour aller chercher vos médicaments

On n’est jamais trop prudent face au coronavirus. C'est pourquoi les prestataires de soins de santé organisent des consultations téléphoniques. Mais que faire si vous avez besoin d'une ordonnance ? Pour prévenir la propagation du virus, votre médecin vous donnera le code de la prescription.
27 mars 2020

Coronavirus : ne faites pas de réserve inutile de médicaments

De nombreuses personnes se sont précipitées dans les pharmacies pour acheter des médicaments en vente libre en grande quantité. Pour l’instant, les stocks chez les grossistes sont encore suffisants, mais l’AFMPS appelle néanmoins les citoyens à ne pas constituer de réserves inutiles afin de ne pas provoquer de pénurie.