Traiter l'obésité: comment?

Pour beaucoup de personnes, perdre du poids constitue un défi quasi impossible. Certains n’y parviennent pas parce qu’ils veulent directement changer radicalement leur mode de vie. 
Traiter l'obésité: comment?

Perdre du poids: impossible?

La meilleure manière d’y arriver est en fait de commencer par 2 ou 3 changements réalistes dans votre vie, mais auxquels vous pourrez vous tenir à long terme.

Faites-vous coacher

Prêt à arrêter votre tactique?

Mieux manger

Pour maigrir, il est important d’emmagasiner quotidiennement moins d’énergie (calories). Pas de panique, cela ne signifie pas que vous ne pouvez plus savourer vos repas. Au contraire, vous allez certainement découvrir de nouveaux aliments et adopter d’autres manières de vous nourrir. 

Prévoyez beaucoup de fruits et de légumes, buvez un litre et demi d’eau par jour, et si vous avez une petite faim entre les repas, évitez les snacks, mais préférez plutôt un yaourt léger ou un morceau de fruit. 

Maigrir, et surtout conserver ce nouveau poids, n’est pas aussi simple. Les professionnels de la santé, comme les diététiciens ou les médecins nutritionnistes peuvent vous y aider. N’hésitez pas à faire appel à eux!

Bouger davantage

Etre actif fait brûler des graisses, augmenter la masse musculaire et stabilise le poids (en évitant l’effet yoyo). Cela améliore la santé cardiovasculaire et permet de se sentir mieux dans sa peau et dans sa tête. 

Pas de panique, bouger davantage ne signifie pas forcément ‘faire du sport’. L’idéal serait d’y consacrer 30 minutes par jour. Mais ne commencez pas directement à courir un marathon, si votre sport favori est de regarder la télévision!

Adaptez vos efforts à votre condition physique. Descendez, par exemple, une station de métro plus tôt, empruntez plus souvent l’escalier, garez votre véhicule aussi loin que possible de l’entrée de votre supermarché, ...  

Vous pouvez aussi bouger davantage en famille ou entre amis. Aller se promener ensemble ou prévoir des activités en plein air, pourquoi pas?

Naturellement, il y a aussi des professionnels dans des clubs sportifs et des kinésithérapeutes, qui peuvent vous aider à exercer une activité physique. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à demander conseil à des spécialistes de la santé.

L’aide médicale

Si en dépit d’un style de vie sain, d’efforts physiques plus intenses ou même de l’aide d’un spécialiste du comportement, vous êtes toujours en bute au surpoids, il est éventuellement envisageable, sur avis médical et sous la guidance d’un médecin, de suivre un traitement médicamenteux, ou encore de songer à la chirurgie contre l’obésité. 

Les médicaments, jamais anodins!

Les médicaments contre l’obésité aident à: 

  • freiner l’appétit ou à augmenter le sentiment de satiété 
  • stimuler la consommation d’énergie
  • réguler l’absorption des graisses dans l’intestin

N’oubliez jamais que la prise de médicaments exerce une grande influence sur votre santé et que vous ne pouvez le faire que sur avis et sous la guidance d’un professionnel de la santé, même dans un cadre multidisciplinaire. 

La chirurgie bariatrique, sous certaines conditions

Cette option n’est envisageable que pour certaines personnes dites en situation d'obésité morbide ou dont l'obésité est associée à d'importants facteurs de risque pour la santé. Les patients opérés doivent être surveillés durant toute leur vie pour éviter l’apparition de complications. Une intervention est prévue par l'assurance-maladie dans certaines conditions. 

Dans tous les cas et même si la chirurgie de l’obésité permet une perte de poids importante, elle nécessite un encadrement multidisciplinaire. Une opération n'est jamais anodine et il serait dommage de sous-estimer les conséquences que cela pourrait avoir non seulement sur le physique, mais aussi et surtout sur le mental.

Autres articles

14 novembre 2019

Une fausse ordonnance tous les trois jours

En un an, 107 ordonnances falsifiées pour des médicaments ont été détectées. Ce chiffre, cité par le Standaard, provient des statistiques émises par l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS).