ActuMalade
06 février 2020

partagez

Taux de cholestérol élevé : doit-on prendre des médicaments ou pas ?

Près d'un quart des Belges de plus de 40 ans prennent des statines pour faire baisser leur taux de cholestérol. Mais ces médicaments sont-ils toujours indiqués ? Le Centre fédéral d'Expertise des soins de santé (KCE) a mis au point un outil pour discuter des avantages et des inconvénients de ce traitement avec votre médecin. 
Taux de cholestérol élevé : doit-on prendre des médicaments ou pas ?

Problème cardiovasculaire

Les statines aident à réduire votre cholestérol. Il s'agit d'ailleurs d’un des médicaments les plus utilisés en Belgique. Mais leur utilisation est-elle justifiée ? Le KCE souligne que les statines sont surtout utiles pour les personnes qui ont déjà eu un problème cardiovasculaire (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral...). Dans ces cas-là, elles peuvent en effet réduire le risque de rechute. Dans notre pays, cependant, près de 9 utilisateurs de statines sur 10 n'ont pas encore eu de problème cardiovasculaire. De plus, ces médicaments peuvent entraîner certains effets secondaires tels que des lésions musculaires, le diabète et l'insuffisance rénale.

Une décision à prendre avec votre médecin

Afin d'utiliser correctement les statines, le KCE a développé un outil interactif : www.statines.kce.be. Il calcule votre risque cardiovasculaire en fonction de votre âge, tabagisme, taux de cholestérol... et vous montre ensuite les avantages possibles des statines. Vous pouvez ainsi peser le pour et le contre avec votre médecin et prendre une décision mûrement réfléchie. 

Plus d'infos

Consultez www.statines.kce.be/fr/

Article tags:

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.