ActuMalade
21 mars 2019

partagez

Sprays nasaux prescrits dorénavant moins chers

Vous souffrez d'une réaction allergique au niveau du nez ? Ou du rhume des foins ? Sachez que depuis peu, les sprays nasaux avec corticoïdes prescrits par votre médecin vous coûtent moins cher.

Moins de ticket modérateur

Depuis le 1er mars 2019, les conditions de remboursement de certains sprays nasaux ont changé. Concrètement, cela signifie que vous devez débourser moins pour un certain nombre de sprays nasaux prescrits par votre médecin. De plus, ces sprays nasaux sont désormais pris en compte dans le maximum à facturer, le système qui limite les dépenses de soins de santé de votre ménage à un montant maximum au cours de l'année.

Et sans ordonnance ?

Depuis 2017, les sprays nasaux avec corticoïdes sont également disponibles sans ordonnance. Les personnes souffrant d’une réaction allergique aiguë peuvent ainsi rapidement avoir accès à un médicament efficace. Dans ce cas, vous ne devez donc pas consulter votre médecin, mais ces sprays nasaux sans ordonnance ne sont pas remboursés.

Plus d’infos ?

Consultez le site de l’INAMI !

Article tags:

Autres articles

26 juin 2020

L'application moveUP pour COVID-19, reconnue par le gouvernement, relie les patients à leur médecin

Dans le contexte de la pandémie COVID-19, il est important de pouvoir surveiller les symptômes du patient et l'évolution de la maladie. Les solutions numériques intelligentes telles que les applications peuvent contribuer de manière substantielle à l'autosurveillance et au guidage à distance. Il est important que l'application réponde à des exigences strictes en termes de disponibilité, de respect de la vie privée et de sécurité de l'information, entre autres. L'application moveUP.care pour COVID-19 répond à ces exigences, et est reconnue et recommandée par le gouvernement fédéral comme une « application utile » dans la lutte contre le COVID-19.
22 juin 2020

Votre médecin utilise déjà eAttest ?

eAttest et eFact offrent de nombreux avantages : moins de tracasseries administratives, un remboursement plus rapide... Pas seulement pour vous, mais aussi pour votre médecin. Une étude des Mutualités Libres montre que de plus en plus de médecins se laissent convaincre par la prescription électronique. Votre médecin en fait-il partie ?