ActuMalade
14 mars 2016

partagez

La malvoyance il faut la vivre pour la comprendre

Qu’est-ce que ça fait d’être malvoyant ? Du 7 au 22 mars, la Ligue Braille vous défie de vous mettre dans la peau d’une personne malvoyante. Un guide pratique est également mis à la disposition des personnes malvoyantes.

Le monde à travers les yeux de…

Voir à travers un brouillard, perte de la vision centrale, ne plus voir que dans certaines parties du champ de vision,… il existe de nombreuses formes de malvoyance. Du 7 au 22 mars, vous pouvez voir le monde à travers les yeux d’une personne malvoyante. De cette manière, la Ligue Braille veut mettre à l’honneur différentes pathologies visuelles. Des affiches seront par exemple apposées dans les stations de métro bruxelloises, reproduisant une maladie oculaire et le journal Métro du 8 mars sera une édition spéciale dont la une sera floue. 

Guide pratique

Il est possible de vivre avec une malvoyance, c’est le message d’un guide pratique de la Ligue Braille. Le guide informe les personnes malvoyantes de leurs droits et possibilités et montre qu’ils peuvent mener une vie digne grâce à quelques adaptations et de nouvelles habitudes. La Ligue Braille fournit le guide aux oculistes, médecins généralistes, opticiens, services de soins à domicile,… qui distribueront ensuite le document.

Article tags:

Autres articles

17 avril 2021

Campagne en faveur de la santé mentale des aînés

La crise du coronavirus nous rappelle chaque jour à quel point notre bien-être mental est important. C’est vrai aussi pour les personnes âgées, pour celles qui résident en maison de repos et de soins, mais également pour les personnes de plus de 65 ans actives et en bonne santé.
16 avril 2021

Les soins digitaux ont le vent en poupe

Grâce à la Covid-19, la digitalisation des soins de santé bénéficie d’un soutien plus large. Il suffit de penser aux consultations à distance et au suivi digital des patients. La marge de croissance du secteur reste pourtant encore énorme en Belgique. E-Health Valley prévoit d’ailleurs 20 millions d'euros pour soutenir les solutions digitales innovantes.