Actu Malade
29 novembre 2021

partagez

Nez qui coule, fatigue, toux… Devez-vous faire un test ?

L’automne et le froid ambiant marquent le retour des refroidissements. Mais est-ce un gros rhume ou la Covid-19 ? Dois-je vraiment faire un test ou n’est-ce pas indiqué dans mon cas ? Il n’est peut-être pas nécessaire de déranger votre médecin : faites une évaluation en ligne !  

Evaluez et obtenez un code CTPC

Vous êtes malade et vous craignez d’avoir contracté la Covid-19 ? Dorénavant, plus besoin d'appeler votre médecin pour obtenir un code (appelé code CTPC) et effectuer un test PCR ou un test rapide antigénique. Il vous suffit de réaliser une évaluation en ligne, le Self Assessment Testing. Ce formulaire en ligne reprend une série de questions qui permettent d’évaluer si un test est nécessaire. Si tel est le cas, en vous connectant avec l’application itsme ou à l’aide de votre carte d’identité électronique, le système génèrera un code CTPC, indispensable pour bénéficier d’un test gratuit. 

Soulager les médecins avec l’aide des pharmaciens 

Le Self Assessment Testing a conclu qu’un test était nécessaire dans votre cas et vous avez obtenu un code pour effectuer ce test ? Dorénavant, vous avez la possibilité de réaliser soit un test PCR dans un centre ou un laboratoire, soit de réaliser un test rapide antigénique en pharmacie. Les deux options sont gratuites, à condition de disposer d’un code et de la version imprimée ou on-line de votre Self Assessment Testing. Toutes les pharmacies ne proposent pas ce service. Il est donc préférable de contacter d’abord votre pharmacie pour savoir si elle propose ce service et de prendre rendez-vous. Les résultats sont disponibles dans l’heure.
Ces nouvelles mesures, le Self Assessment Testing et la possibilité d’effectuer des tests rapides et gratuits en pharmacie, ont pour objectif de soulager les médecins généralistes. Face à la hausse des contaminations, ceux-ci sont en effet submergés par les demandes de test. Gardez cependant en tête qu'un questionnaire ne peut remplacer un examen médical. Si vous présentez des symptômes graves, si vous appartenez à un groupe à risque (grossesse, diabète, maladies cardiaques, rénales, hépatiques ou pulmonaires) ou si votre état de santé se détériore rapidement, contactez toujours votre médecin. 

Plus d’info ?

Le Self Assessment Testing est aussi accessible sur www.masanté.be.

N’oubliez pas que, pour toute question, vous pouvez également contacter le Call Center Covid de votre région :

  • Bruxelles : 02 214 19 19
  • Wallonie : 071 31 34 93
  • Flandre : 078 78 78 50
  • Communauté germanophone : 0800 23 0 32 
 

Autres articles

03 décembre 2021

Bientôt une dose "booster" pour tous les adultes

La décision vient d’être approuvée par la Conférence Interministérielle Santé publique : après les groupes prioritaires, le reste de la population adulte sera invité à recevoir un vaccin "booster" à ARN messager. 
23 novembre 2021

L'impact du coronavirus sur la mutualité

Les chiffres du coronavirus ne cessent d'augmenter. En tant que mutualité, nous en subissons aussi très durement l'mpact. De plus en plus de personnes tombent malades, ce qui signifie que nos collaborateurs doivent traiter davantage de documents. Il suffit de penser au remboursement des frais médicaux, au traitement des indemnités et des accords médicaux. Le coronavirus affecte malheureusement aussi nos collaborateurs, ce qui fait que nous devons absorber plus de travail avec moins de personnel, et que nous sommes moins disponibles par téléphone. Vous avez peut-être remarqué que les temps d'attente augmentent lorsque vous nous appelez.

Nous travaillons à notre accessibilité : ces derniers mois, nous avons déjà recruté 31 nouveaux collaborateurs pour renforcer nos équipes et nous prévoyons d'en embaucher 10 autres dans un avenir proche. Pour que vous puissiez compter sur le service que vous êtes en droit d'attendre de notre part. Nous vous remercions de votre compréhension.

DERNIERE MISE A JOUR : mardi 23 novembre 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

18 novembre 2021

Pandémie de Covid-19 : moins d'antibiotiques, mais quand même trop !

Prêter attention à l'importance de l'utilisation correcte des antibiotiques afin de prévenir la résistance. C'est le message martelé à l'occasion de la "World Antimicrobial Awareness Week" (Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens. Une mauvaise utilisation des antibiotiques peut en effet rendre les bactéries résistantes, ce qui ne permet plus de traiter correctement les maladies graves.