Actu Malade
14 octobre 2021

partagez

1 personne sur 5 reporte des soins médicaux pour des raisons financières

Qui ne fait pas du tout usage des soins de santé et pourquoi ? Les Mutualités Libres ont mené l’enquête à la recherche de réponses.

Le nombre de personnes ne recourant pas aux soins de santé est en baisse. En 2010, cela concernait encore 7 % des membres des Mutualités Libres, mais plus que 5,4 % en 2018. Mais qui sont ces non-utilisateurs en 2020 ? Ce sont souvent des hommes vivant seuls sans partenaire, qui se sentent en excellente santé. Les non-utilisateurs se montrent aussi plus anxieux à l’idée d’effectuer certains examens. Certains d’entre eux ne font même pas appel à un dentiste, médecin généraliste ou spécialiste en cas de problème. Et la moitié des nonutilisateurs déclarent qu'ils ne chercheraient pas à obtenir l'aide d'un psychiatre ou d'un psychologue même si un problème devait survenir.

La Covid-19 a manifestement joué un rôle important dans le recours ou le non-recours aux soins de santé en 2020 : deux personnes interrogées sur cinq déclarent avoir reporté des soins en 2020 en raison de l’épidémie et près d’une personne sur quatre déclare avoir eu peur de consulter un dispensateur de soins en raison du Covid-19. Les soins bucco-dentaires ont été particulièrement touchés puisque près d'un quart des personnes interrogées ont déclaré avoir reporté ces types de soins.

Autres raisons remarquables du report des soins : un répondant sur cinq a invoqué des raisons financières pour reporter les soins et un sur huit éprouve des difficultés à comprendre les explications des dispensateurs de soins. 

 

 

Autres articles

03 décembre 2021

Bientôt une dose "booster" pour tous les adultes

La décision vient d’être approuvée par la Conférence Interministérielle Santé publique : après les groupes prioritaires, le reste de la population adulte sera invité à recevoir un vaccin "booster" à ARN messager. 
29 novembre 2021

Nez qui coule, fatigue, toux… Devez-vous faire un test ?

L’automne et le froid ambiant marquent le retour des refroidissements. Mais est-ce un gros rhume ou la Covid-19 ? Dois-je vraiment faire un test ou n’est-ce pas indiqué dans mon cas ? Il n’est peut-être pas nécessaire de déranger votre médecin : faites une évaluation en ligne !  
23 novembre 2021

L'impact du coronavirus sur la mutualité

Les chiffres du coronavirus ne cessent d'augmenter. En tant que mutualité, nous en subissons aussi très durement l'mpact. De plus en plus de personnes tombent malades, ce qui signifie que nos collaborateurs doivent traiter davantage de documents. Il suffit de penser au remboursement des frais médicaux, au traitement des indemnités et des accords médicaux. Le coronavirus affecte malheureusement aussi nos collaborateurs, ce qui fait que nous devons absorber plus de travail avec moins de personnel, et que nous sommes moins disponibles par téléphone. Vous avez peut-être remarqué que les temps d'attente augmentent lorsque vous nous appelez.

Nous travaillons à notre accessibilité : ces derniers mois, nous avons déjà recruté 31 nouveaux collaborateurs pour renforcer nos équipes et nous prévoyons d'en embaucher 10 autres dans un avenir proche. Pour que vous puissiez compter sur le service que vous êtes en droit d'attendre de notre part. Nous vous remercions de votre compréhension.

DERNIERE MISE A JOUR : mardi 23 novembre 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)