ActuMalade
14 avril 2020

partagez

Remboursement des conseils diététiques pour les enfants en surpoids

Les conseils nutritionnels délivrés par un diététicien aux enfants et adolescents en surpoids sont remboursés. Ces avis professionnels sont essentiels pour lutter contre l'obésité. Le remboursement les rend plus accessibles.
Remboursement des conseils diététiques pour les enfants en surpoids

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l’obésité est l'un des problèmes de santé publique les plus graves et est d’ailleurs considérée comme une maladie chronique. Selon l'Enquête de Santé de Sciensano (2018), le pourcentage de jeunes en surpoids (2-17 ans) est passé de 13,6 % en 2017 à 19 % en 2018. 5,8 % des jeunes sont obèses. Ce sont les plus jeunes (entre 2 et 4 ans) qui sont particulièrement touchés. 

Consultez un diététicien agréé 

Cependant, selon un sondage sur l'alimentation effectué en 2014 et 2015, seulement 28 % de la population souhaite perdre du poids et 45 % garder un poids stable. A peine 6 % indiquent qu'ils souhaitent obtenir l'aide d'un professionnel. Pourtant, l'accompagnement professionnel est plus utile et plus efficace que les régimes à la mode et les tendances alimentaires. Pour les enfants, ces régimes sont désastreux. 

Un diététicien agréé peut adapter correctement les recommandations alimentaires générales aux enfants, adolescents et adultes obèses. Dans cette approche, on met l'accent sur des habitudes alimentaires (plus) saines et durables.

Remboursements diététique

Depuis le 1er avril 2020, l’accompagnement des enfants et adolescents en surpoids (de 6 à 17 ans) par un diététicien est remboursé. Le médecin généraliste ou le pédiatre établit une recommandation pour le suivi de l'enfant ou de l'adolescent. Cette lettre de recommandation est destinée à un diététicien agréé auprès de l’INAMI. Un enfant ou adolescent en surpoids ou obèse peut bénéficier de conseils nutritionnels et d’un suivi par un diététicien pendant 2 ans. Le diététicien remet alors un rapport écrit au médecin généraliste ou au pédiatre. 

Plus d’infos

Vlaamse Beroepsvereniging van Diëtisten (site en néerlandais)

Article tags:

Autres articles

03 décembre 2020

COVID-19 : quand se faire tester ?

Depuis le 23 novembre 2020, les autorités ont de nouveau adapté la stratégie de dépistage du coronavirus. La capacité de test a été optimalisée et amplifiée. Il est donc à nouveau possible de tester un plus grand nombre de personnes. Le test n'est plus uniquement accessible aux personnes présentant des symptômes qui pourraient indiquer le coronavirus. Les personnes qui reviennent de voyage et celles qui ont été en contact rapproché avec une personne infectée, mais qui ne présentent elles-mêmes aucun symptôme pourront aussi se faire tester.
24 novembre 2020

Antibiotiques : utilisez-les à bon escient

La Belgique est l'un des pays d'Europe où la consommation d’antibiotiques est la plus élevée. Ceux-ci sont nécessaires, mais leur utilisation excessive entraîne l'émergence de bactéries multirésistantes dangereuses.