ActuMalade
05 avril 2019

partagez

Règles plus strictes pour les médecins étrangers

De nombreux prestataires de soins étrangers travaillent et vivent en Belgique. Afin de limiter cet afflux, la Commission Santé publique de la Chambre a approuvé plusieurs règles plus strictes.

Quotas pour les médecins et dentistes

Cette modification de la loi prévoit la possibilité de fixer un quota pour les médecins et dentistes qui ont obtenu leur diplôme en dehors de l'Union européenne. Tous les prestataires de soins non-UE qui souhaitent s'établir dans notre pays seront également bientôt soumis à une procédure plus stricte. Le gouvernement souhaite ainsi contrôler l'afflux de médecins non européens.

Uniquement les médecins avec l’expertise suffisante

Les nouvelles règles devraient non seulement limiter l'afflux de médecins étrangers, mais aussi garantir que les médecins étrangers dans notre pays disposent d'une expertise suffisante. Il doit par exemple être possible de faire venir en Belgique des médecins hautement spécialisés du monde entier pour traiter des cas spécifiques et complexes.

Plus d’infos ?

Consultez le site de la ministre de la Santé publique Maggie De Block !

Autres articles

04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.
10 décembre 2020

Consultez vos données de santé en ligne

Saviez-vous que sur le site www.masante.be, vous disposez d'un aperçu en ligne de différentes données concernant votre santé ? Ce portail de santé en ligne est également appelé 'Personal Health Viewer'. 
10 décembre 2020

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.