Actu Malade
05 avril 2019

partagez

Règles plus strictes pour les médecins étrangers

De nombreux prestataires de soins étrangers travaillent et vivent en Belgique. Afin de limiter cet afflux, la Commission Santé publique de la Chambre a approuvé plusieurs règles plus strictes.

Quotas pour les médecins et dentistes

Cette modification de la loi prévoit la possibilité de fixer un quota pour les médecins et dentistes qui ont obtenu leur diplôme en dehors de l'Union européenne. Tous les prestataires de soins non-UE qui souhaitent s'établir dans notre pays seront également bientôt soumis à une procédure plus stricte. Le gouvernement souhaite ainsi contrôler l'afflux de médecins non européens.

Uniquement les médecins avec l’expertise suffisante

Les nouvelles règles devraient non seulement limiter l'afflux de médecins étrangers, mais aussi garantir que les médecins étrangers dans notre pays disposent d'une expertise suffisante. Il doit par exemple être possible de faire venir en Belgique des médecins hautement spécialisés du monde entier pour traiter des cas spécifiques et complexes.

Plus d’infos ?

Consultez le site de la ministre de la Santé publique Maggie De Block !

Autres articles

17 avril 2021

Campagne en faveur de la santé mentale des aînés

La crise du coronavirus nous rappelle chaque jour à quel point notre bien-être mental est important. C’est vrai aussi pour les personnes âgées, pour celles qui résident en maison de repos et de soins, mais également pour les personnes de plus de 65 ans actives et en bonne santé.
16 avril 2021

Les soins digitaux ont le vent en poupe

Grâce à la Covid-19, la digitalisation des soins de santé bénéficie d’un soutien plus large. Il suffit de penser aux consultations à distance et au suivi digital des patients. La marge de croissance du secteur reste pourtant encore énorme en Belgique. E-Health Valley prévoit d’ailleurs 20 millions d'euros pour soutenir les solutions digitales innovantes.