ActuMalade
22 mai 2017

partagez

Quels sont les médicaments prometteurs ? L'unité spéciale enquête !

Quels sont les nouveaux médicaments prometteurs dans les cartons de l'industrie pharmaceutique ? Est-ce qu'ils valent leur prix ? Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) propose de mettre en place une unité spéciale chargée de vérifier tout ça. Elle pourra aider les pays participants à contenir le prix des médicaments au niveau le plus bas possible.

Trop dépendantes des sociétés pharmaceutiques

Bien souvent, les autorités nagent dans le flou artistique à propos des médicaments prêts pour le lancement sur le marché. En effet, elles dépendent trop des informations fournies par les sociétés pharmaceutiques. C’est pourquoi le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) propose de mettre en place une unité spéciale chargée d'examiner toutes les nouveautés à la loupe. Il s'agit par exemple de scanner les publications scientifiques, rapports, presse financière, etc. L'unité sera alors en mesure de comparer ces informations aux données délivrées par l'industrie pharmaceutique elle-même. Cet examen doit aider les pays participants dans leur politique de soins de santé et leur permettre entre autres de contenir le prix des médicaments au niveau le plus bas possible.

Belgique, Pays-Bas, Luxembourg et Autriche

Le KCE a mené cette étude à la demande de la BeNeLuxA Initiative, une collaboration entre la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l'Autriche. Ces 4 pays unissent déjà leurs forces en matière de politique pharmaceutique. Grâce à cette initiative, ils sont plus forts dans les négociations avec l'industrie pharmaceutique concernant le prix des médicaments. L'unité spéciale proposée par le KCE constituera un pas de plus dans leur collaboration.
 

Autres articles

17 décembre 2019

Près d'1 jeune enfant sur 4 prend au moins 1 médicament contre l'asthme

Près d’un quart des enfants de 2 à 6 ans prend au moins 1 médicament contre l'asthme. Heureusement, chez les enfants et les adolescents âgés de 7 à 18 ans, ce nombre passe à un peu moins de 1 sur 10. Les Mutualités Libres demandent qu'une plus grande attention soit accordée à la prévention des maladies respiratoires.
06 décembre 2019

Comment mieux impliquer les patients dans la recherche scientifique ?

En tant que patient, vous possédez quelque chose d'essentiel : la connaissance de votre maladie. Cette expérience est toutefois encore trop peu exploitée par les institutions de recherche. C’est pourquoi le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) a formulé 18 prises de position afin de renforcer et d'améliorer l’implication des patients dans ses études.