Quels examens réaliser?

Un seul examen ne suffit pas pour poser un diagnostic, car une hypersensibilité peut survenir avec différents aliments, dans différents organes et parfois dans des circonstances particulières. De plus, les symptômes ne sont pas spécifiques. 
Quels examens réaliser?

Comment déterminer au mieux si vous souffrez ou non d’une allergie alimentaire?

La combinaison d’une anamnèse alimentaire, d’un examen immunologique et d’une élimination/provocation offre la meilleure chance d’avoir un diagnostic correct. Lors d’une anamnèse alimentaire, vous devez noter tout ce que vous mangez pendant quelques jours. Tout problème doit être mentionné. Cela permet d’identifier la cause potentielle.

En cas de suspicion d’allergie alimentaire, un examen immunologique est réalisé. Il s’agit souvent d’un test cutané et d’un examen sérologique. Tout cela peut être facilement confirmé par un test d’élimination/provocation. Lors de l’élimination, l’aliment suspect est complètement supprimé de l’alimentation. Ce test doit être poursuivi jusqu’à ce que les réactions allergiques aient disparu.

En l’absence d’amélioration et si le régime est bien suivi, vous pouvez déjà exclure un aliment. Si les réactions ont disparu, la provocation est réalisée. Les aliments suspectés sont réintroduits un par un, sous contrôle médical. Quand les réactions réapparaissent avec un aliment déterminé, vous savez que vous devrez faire très attention par la suite concernant sa consommation.

Autres articles

28 mars 2020

Un code pour aller chercher vos médicaments

On n’est jamais trop prudent face au coronavirus. C'est pourquoi les prestataires de soins de santé organisent des consultations téléphoniques. Mais que faire si vous avez besoin d'une ordonnance ? Pour prévenir la propagation du virus, votre médecin vous donnera le code de la prescription.
27 mars 2020

Coronavirus : ne faites pas de réserve inutile de médicaments

De nombreuses personnes se sont précipitées dans les pharmacies pour acheter des médicaments en vente libre en grande quantité. Pour l’instant, les stocks chez les grossistes sont encore suffisants, mais l’AFMPS appelle néanmoins les citoyens à ne pas constituer de réserves inutiles afin de ne pas provoquer de pénurie.