ActuMalade
23 juin 2017

partagez

Plus de trentenaires malades de longue durée

Le nombre de trentenaires malades de longue durée a augmenté de 20 % en une seule année. Ce phénomène est surtout lié à la dépression et au burn-out, mais les troubles musculaires et articulaires sont de plus en plus fréquents chez les jeunes travailleurs, selon Securex.

Pression croissante, vie professionnelle et privée

L'an passé, environ 3 % de la population active est restée plus d'un an à la maison pour maladie. Ce constat s’explique évidemment en grande partie par le vieillissement de notre société, mais les jeunes travailleurs sont aussi plus souvent absents du travail pour des périodes plus longues. Le nombre de trentenaires malades de longue durée a augmenté de 20 % en une seule année. Ce chiffre a même doublé ces 5 dernières années.

Quelle en est la raison ? Securex désigne surtout le stress croissant chez les trentenaires, qui sont plus rapidement victimes de dépression ou de burn-out. A cet âge, la charge de travail augmente souvent intensément et c’est aussi la période où nombre d'entre eux ont des enfants, font construire une maison, ont une vie sociale active,...

Troubles musculaires et articulaires

En plus du stress, les troubles musculaires et articulaires se font aussi de plus en plus sentir chez les jeunes travailleurs. Selon Securex, ces désagréments résultent surtout de notre mode de vie sédentaire : "Les jeunes travailleurs sont de plus en plus confrontés à des problèmes de dos en raison de leur mode de vie sédentaire, pas uniquement en tant que travailleurs, mais déjà en tant qu'adolescents". Le stress peut aussi engendrer des douleurs au dos et à la nuque. Securex encourage les trentenaires à bouger davantage et à rester moins longtemps assis. 

 

Autres articles