ActuMalade
26 novembre 2019

partagez

Plus de 500 personnes atteintes d’un cancer ont eu recours à l’oncofreezing

Le cancer et les traitements pour lutter contre cette maladie peuvent affecter fortement la fertilité des patients. Depuis l'année dernière, les autorités remboursent donc intégralement les frais "d’oncofreezing" des personnes concernées. Plus de 500 personnes ont eu recours à cette mesure en l’espace d’un an.

Qu’est-ce que l’oncofreezing ?

L’oncofreezing consiste à prélever les éléments génétiques nécessaires à la reproduction (ovules, spermatozoïdes...) pour ensuite procéder à une forte congélation de ceux-ci afin de les conserver pour l’avenir. Les patients pourront ainsi envisager d’avoir encore des enfants après leur traitement. Depuis l'année dernière, l’assurance maladie rembourse intégralement ce processus pour certains patients atteints de cancer. Et selon l’INAMI, ceux-ci y ont recours. 524 patients ont fait congeler leur matériel reproductif en 2018.

Où s’adresser ?

Vous aussi, vous souhaitez bénéficier de cette mesure ? Dans ce cas, vous pouvez vous rendre dans l'un des 18 centres spécialisés de notre pays. L'an dernier, les autorités ont étendu le remboursement de l'oncofreezing à trois autres groupes de patients : les femmes atteintes d’une tumeur borderline de l’ovaire, les patients qui doivent subir une greffe de cellules souches en raison de maladies sanguines rares comme la thalassémie ou la drépanocytose et les hommes atteints d’un cancer des testicules qui doivent uniquement subir une chirurgie, sans chimiothérapie ou radiothérapie supplémentaire. 

Plus d'infos ? 

Consultez le site de Maggie De Block, la Ministre de la Santé publique.

 

Autres articles

17 janvier 2020

Comment diminuer la fréquence du cancer du col de l'utérus ?

570.000 femmes dans le monde ont contracté un cancer du col de l'utérus en 2018. En Belgique, près de 1 % des femmes contractent la maladie avant l'âge de 75 ans. Dans une nouvelle étude, Sciensano a fait le point sur le cancer du col de l'utérus et demande un programme de prévention uniforme dans tout le pays.
16 décembre 2019

Jeunes femmes atteintes d'un cancer du sein : baisse de 10%

Selon les derniers chiffres du registre de la Fondation contre le Cancer, le nombre de femmes de moins de 50 ans qui reçoivent un diagnostic de cancer du sein a diminué de 10% par rapport à il y a 10 ans. Le cancer du sein demeure toutefois la forme de cancer la plus courante chez les femmes.