ActuMalade
16 mars 2016

partagez

Découvrez les droits du patient en vidéo

La loi relative aux droits du patient existe depuis 2002. Ces droits ne sont pas encore bien connus des patients et des prestataires de soins. Les autorités ont lancé une campagne de sensibilisation audiovisuelle.

Le patient au centre

Par le biais de 8 vidéos (une pour chacun des 8 droits), le SPF Santé publique souhaite expliquer les droits du patients de manière positive, en tenant compte à la fois du patient et du prestataire de soins. 

Voici les 8 droits du patient : 

  • Le patient peut choisir librement son praticien professionnel.
  • Le patient bénéficie d'une prestation de qualité.
  • Le patient peut compter sur un dossier bien tenu à jour.
  • Le patient peut introduire une plainte auprès d'un service de médiation.
  • Le patient est assuré de la protection de sa vie privée.
  • Le patient reçoit des informations claires sur son état de santé.
  • Le patient est libre de consentir à un traitement.
  • Le patient est représenté s'il n'est pas en état d'exercer ses droits. 
Découvrez les différentes vidéos sur la chaîne YouTube du SPF Santé publique !

 

Autres articles

26 juin 2020

L'application moveUP pour COVID-19, reconnue par le gouvernement, relie les patients à leur médecin

Dans le contexte de la pandémie COVID-19, il est important de pouvoir surveiller les symptômes du patient et l'évolution de la maladie. Les solutions numériques intelligentes telles que les applications peuvent contribuer de manière substantielle à l'autosurveillance et au guidage à distance. Il est important que l'application réponde à des exigences strictes en termes de disponibilité, de respect de la vie privée et de sécurité de l'information, entre autres. L'application moveUP.care pour COVID-19 répond à ces exigences, et est reconnue et recommandée par le gouvernement fédéral comme une « application utile » dans la lutte contre le COVID-19.
22 juin 2020

Votre médecin utilise déjà eAttest ?

eAttest et eFact offrent de nombreux avantages : moins de tracasseries administratives, un remboursement plus rapide... Pas seulement pour vous, mais aussi pour votre médecin. Une étude des Mutualités Libres montre que de plus en plus de médecins se laissent convaincre par la prescription électronique. Votre médecin en fait-il partie ?