ActuMalade
28 novembre 2019

partagez

Où trouver le défibrillateur le plus proche ? Utilisez Reanim !

Vous êtes témoin d'un arrêt cardiaque et voulez réagir rapidement ? La nouvelle application Reanim de la Ligue Cardiologique Belge vous indique où se trouve le défibrillateur le plus proche et vous aide également à administrer les premiers soins.

Comment utiliser Reanim ?

Réagir rapidement et efficacement en cas d'arrêt cardiaque, cela ne va pas de soi. C'est pourquoi la Ligue Cardiologique Belge a développé Reanim. Cette application est disponible sur iPhone et Android et vous aide à :

  • trouver le défibrillateur le plus proche: l'application cartographie tous les défibrillateurs de Belgique.
  • appeler les secours: vous pouvez contacter les secours (112) d’un simple clic.
  • administrer les premiers soins: avec de simples vidéos et photos, l'application vous guide à travers les différentes étapes pour sauver une vie.

Meilleures chances de survie

En cas d'arrêt cardiaque, la fonction de pompage du cœur et la circulation du sang sont interrompues. Sans aide extérieure, seule une victime sur dix y survit. Les chances de survie seraient toutefois 2 à 4 fois plus élevées si la victime est réanimée. Et si un choc électrique est administré par défibrillateur dans les trois premières minutes, le taux de survie pourrait même atteindre 75 %.

Plus d'infos ? 

Consultez le site de la Ligue Cardiologique Belge.

Autres articles

28 mars 2020

Un code pour aller chercher vos médicaments

On n’est jamais trop prudent face au coronavirus. C'est pourquoi les prestataires de soins de santé organisent des consultations téléphoniques. Mais que faire si vous avez besoin d'une ordonnance ? Pour prévenir la propagation du virus, votre médecin vous donnera le code de la prescription.
27 mars 2020

Coronavirus : ne faites pas de réserve inutile de médicaments

De nombreuses personnes se sont précipitées dans les pharmacies pour acheter des médicaments en vente libre en grande quantité. Pour l’instant, les stocks chez les grossistes sont encore suffisants, mais l’AFMPS appelle néanmoins les citoyens à ne pas constituer de réserves inutiles afin de ne pas provoquer de pénurie.