ActuMalade
04 novembre 2019

partagez

Nouvelles conditions de remboursement de certains médicaments anti-VIH

Suivez-vous un traitement contre une infection par le VIH ? Vous devez alors savoir que les conditions de remboursement des médicaments Viread, Atripla, Truvada et Descovy ont changé depuis le 1er octobre 2019. Quelques explications !

Qu’est-ce qui change ?

  • Viread : plus aucun remboursement dans le cadre du traitement d'une infection par le VIH, uniquement remboursé pour le traitement de l'hépatite B
  • Atripla, Truvada et Descovy : plus aucun remboursement pour le traitement d'une infection par le VIH

Que devez-vous faire ?

Pour les médicaments Viread, Atripla et Truvada, il y a peu de changements pour vous. Vous pouvez toujours vous rendre chez le pharmacien avec votre ordonnance. Cependant, vous ne recevrez plus ces médicaments, mais une alternative générique qui vous sera remboursée. Suivez-vous un traitement à base de Descovy ? Dans ce cas, il est préférable de prendre rendez-vous dans votre centre de référence. Votre médecin spécialiste pourra alors adapter votre traitement en fonction des médicaments remboursés disponibles après le 1er octobre 2019. 

Plus d’infos

Consultez le site de l’INAMI !

Article tags:

Autres articles

04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.
10 décembre 2020

Consultez vos données de santé en ligne

Saviez-vous que sur le site www.masante.be, vous disposez d'un aperçu en ligne de différentes données concernant votre santé ? Ce portail de santé en ligne est également appelé 'Personal Health Viewer'. 
10 décembre 2020

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.