ActuMalade
13 août 2018

partagez

Nécessité d’une politique de prévention ambitieuse contre les maladies chroniques

Maladies cardiovasculaires, cancer, maladies respiratoires et diabète : la facture de ces quatre maladies chroniques s'élève à près de 500 milliards d'euros dans l'Union européenne. Et d'ici 2050, ces coûts augmenteront encore de 84 % si nous ne faisons rien. L’UGent et l’Itinera Institute préconisent une politique de prévention ambitieuse pour inverser la tendance.

Des coûts en hausse

500 milliards d'euros, soit 35 % des dépenses totales consacrées aux soins de santé dans l'UE, tel est le coût des quatre maladies chroniques principales:

  1. maladies cardiovasculaires,
  2. cancer,
  3. problèmes respiratoires et
  4. diabète. 

Par ailleurs, si aucun changement de politique n’est effectué, ce montant augmentera de 38 % d'ici 2030 et de 84 % d'ici 2050. Voilà les conclusions des chercheurs Johan Albrecht (Itinera et UGent) et Désirée Vandenberghe (UGent) dans leur nouvelle étude. 

Encore et toujours la prévention !

La seule manière de contrebalancer ces coûts croissants est de mener une politique de prévention ambitieuse. Toutefois, à l'heure actuelle, seuls 2 à 3 % du budget pour les soins de santé sont consacrés à la prévention. Une politique de prévention plus ferme met l'accent sur l'interdiction de fumer, la prévention de l'obésité, une alimentation saine, un mode de vie actif avec suffisamment d'exercice quotidien et une consommation limitée d'alcool. Une telle politique a le potentiel de prévenir la moitié des maladies chroniques.

Article tags:

Autres articles

26 juin 2020

L'application moveUP pour COVID-19, reconnue par le gouvernement, relie les patients à leur médecin

Dans le contexte de la pandémie COVID-19, il est important de pouvoir surveiller les symptômes du patient et l'évolution de la maladie. Les solutions numériques intelligentes telles que les applications peuvent contribuer de manière substantielle à l'autosurveillance et au guidage à distance. Il est important que l'application réponde à des exigences strictes en termes de disponibilité, de respect de la vie privée et de sécurité de l'information, entre autres. L'application moveUP.care pour COVID-19 répond à ces exigences, et est reconnue et recommandée par le gouvernement fédéral comme une « application utile » dans la lutte contre le COVID-19.
22 juin 2020

Votre médecin utilise déjà eAttest ?

eAttest et eFact offrent de nombreux avantages : moins de tracasseries administratives, un remboursement plus rapide... Pas seulement pour vous, mais aussi pour votre médecin. Une étude des Mutualités Libres montre que de plus en plus de médecins se laissent convaincre par la prescription électronique. Votre médecin en fait-il partie ?