Actu Malade
09 octobre 2020

partagez

MyCareNet : une source fiable pour les autorisations de remboursement de médicaments

Certains médicaments sont soumis à des conditions de remboursement spécifiques. Si c’est le cas, vous devez obtenir l'accord préalable d'un médecin-conseil de votre mutualité. Lorsque vous recevez cette autorisation, elle est également enregistrée dans la base de données MyCareNet. En tant que patient, vous la recevez sur papier à titre purement informatif. 

Les médicaments concernés sont également appelés médicaments avec autorisation. Leur remboursement dépend de conditions telles que l'indication, l'âge ou le groupe cible. Lorsque vous recevez une autorisation, le médecin-conseil l'enregistre dans la base de données MyCareNet. L'autorisation sur papier vous est fournie à titre d'information.

MyCareNet : toujours des infos correctes

Les données disponibles dans MyCareNet sont toujours correctes et actualisées. Cette base de données peut être consultée par les pharmaciens et les médecins. Elle est constamment mise à jour et contient donc les autorisations valables les plus récentes. L’autorisation sur papier délivrée par votre mutualité n'a aucune valeur juridique. Ce document vous informe de votre droit à une indemnisation, mais parfois, les données qu'il mentionne ne sont plus valables. Seules les données enregistrées dans MyCareNet le sont.

Plus d’infos

Vers le site de l'INAMI.    

 

Article tags:

Autres articles

17 avril 2021

Campagne en faveur de la santé mentale des aînés

La crise du coronavirus nous rappelle chaque jour à quel point notre bien-être mental est important. C’est vrai aussi pour les personnes âgées, pour celles qui résident en maison de repos et de soins, mais également pour les personnes de plus de 65 ans actives et en bonne santé.
16 avril 2021

Les soins digitaux ont le vent en poupe

Grâce à la Covid-19, la digitalisation des soins de santé bénéficie d’un soutien plus large. Il suffit de penser aux consultations à distance et au suivi digital des patients. La marge de croissance du secteur reste pourtant encore énorme en Belgique. E-Health Valley prévoit d’ailleurs 20 millions d'euros pour soutenir les solutions digitales innovantes.