Actu Malade
10 septembre 2021

partagez

Quel est le rôle des mutualités dans la campagne de vaccination ?

Chez la Mutualité Partena, votre santé est notre priorité. C'est pourquoi, avec les autres mutualités belges*, nous soutenons la campagne de vaccination en cours contre la COVID-19. 
Quel est le rôle des mutualités dans la campagne de vaccination ?

Version du 7/9/2021 

Les mutualités belges* remplissent une triple mission spécifique pour cette campagne :

  • Fournir les données de contact (numéro de GSM et/ou adresse mail) de tous les membres
  • Fournir le numéro de registre national des membres qui sont des patients à risque
  • Sensibiliser et informer de manière générale sur la vaccination contre la COVID-19

Ces missions sont explicitées ci-dessous. Pour en savoir plus, consultez également notre FAQ.

Coordonnées

L'invitation à se faire vacciner vous sera envoyée par courrier par les autorités régionales. Toutefois, si la Mutualité Partena dispose de votre numéro de GSM et/ou de votre adresse e-mail, elle transférera aussi ces informations à la base de données sur la vaccination des autorités régionales. Ainsi, des communications complémentaires relatives à votre vaccination contre la COVID-19 pourront également vous être transmises par e-mail ou GSM.

Patients à risque

Le Conseil Supérieur de la Santé a établi une série de critères pour déterminer qui est un patient à risque et, par conséquent, a plus de risques d’être hospitalisé s’il est infecté par le coronavirus. Sur la base des critères du Conseil Supérieur de la Santé, les mutualités contribuent, à partir des données dont elles disposent concernant le remboursement des médicaments ou des traitements médicaux, à détecter les patients à risque. La sélection des patients à risque est effectuée sous la supervision du médecin directeur responsable de la Mutualité Partena.

Si vous êtes un patient à risque qui peut bénéficier d'une vaccination anticipée,  la Mutualité Partena a transféré votre numéro de registre national à la base de données sur la vaccination des autorités régionales, conformément à l’accord de collaboration ratifié par les différentes régions. La base de données sur la vaccination n’enregistrera donc que votre numéro de registre national. Aucune information médicale de votre dossier ne sera divulguée.
Votre médecin généraliste peut également vous signaler comme  patient à risque. Dans ce cas, le médecin généraliste transmettra les informations à la base de données sur la vaccination.

L'échange de ces données se fait de manière sécurisée et a été approuvé par le Comité de sécurité de l'information lors de sa réunion du 08/02/2021 (réf CSI/CSSS/21/074).

Vaccination (ou dose) supplémentaire

Sélection des patients à risque pour l'administration d'une dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 après la primo-vaccination.

Les données disponibles montrent que les personnes ayant une immunité réduite, causée par une maladie ou par un traitement, produisent moins d'anticorps après une vaccination de base avec une ou deux doses. Les données scientifiques les plus récentes  montrent que dans ces groupes à risque présentant des troubles immunitaires graves, l'administration d'une dose supplémentaire de vaccin ARNm (actuellement Pfizer ou Moderna) peut entraîner une augmentation des anticorps.

Par analogie avec l'approche conjointe de la campagne de vaccination déjà mentionnée ci-dessus par les mutualités et les médecins traitants, il est nécessaire d'unir à nouveau nos forces pour la sélection de ces patients à risque. Dans cette phase de la stratégie (fin de la phase 2), les personnes ayant une immunité réduite, causée par une certaine maladie ou un certain traitement, recevront une dose supplémentaire afin d'optimiser leur immunité.

Les personnes (à risque) concernées seront invitées automatiquement sur la base des données de leur mutualité et/ou de leur médecin traitant.

L'échange de ces données se fait de manière sécurisée et a été approuvé par le Comité de sécurité informatique via l'octroi d'une délibération le 7 septembre 2021 (ref. CSI/CSSS/21/234). 
Nous mettons tout en œuvre pour mener à bien cette mission. Bien entendu, nous continuerons également à jouer notre rôle d'information. Nous tenons à fournir à nos membres des informations fiables, actualisées et scientifiquement vérifiées.

Comment pouvez-vous savoir si vous êtes sur la liste des personnes à risque ?

Vous pouvez vérifier vous-même si vous figurez sur la liste des patients en vous rendant sur le site www.myhealthviewer.be ou sur le site www.masanté.belgique.be. Pour toute autre question, veuillez consulter votre médecin.

Tout comme vous pouvez obtenir des informations générales sur le site internet de votre mutualité, vous pouvez également recevoir des informations sur cette sélection de patients à risque auprès de votre pharmacien. Votre mutualité et votre pharmacien ne peuvent PAS vous ajouter à la liste de vaccination. 

Que faire si vous ne figurez pas sur la liste alors que vous présentez un risque accru ?

Il est possible que vous soyez un patient à risque et que vous ne figuriez pas sur la liste de votre mutualité à partir du 20 septembre 2021. En effet, les organismes assureurs ne disposent pas des informations postérieures au 01/04/2021. Par exemple, vous souffrez d'un trouble immunitaire congénital qui ne nécessite pas de traitement et vous n'avez jamais consulté de médecin à ce sujet.

Dans ce cas, il est préférable de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant. Il pourra vous ajouter à la liste des patients à risque, même après la mi-septembre. Les personnes qui n'ont pas de médecin généraliste fixe doivent prendre rendez-vous avec un médecin généraliste de leur choix, afin qu'il établisse un dossier médical et vous ajoute à la liste, pour que vous puissiez également être invité à vous faire vacciner.

Si vous n'êtes suivi que par un spécialiste pour votre traitement médical, le spécialiste peut contacter votre médecin traitant pour vous ajouter à la liste.

Plus d'infos ?

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur la campagne de vaccination en Wallonie ou à Bruxelles, sur le traitement de vos données et sur vos droits ?
Vous pouvez consulter les sites web suivants :

Pour les autres régions et communautés :


(*) Union nationale des Mutualités Libres, Alliance nationale des Mutualités chrétiennes, Union nationale des Mutualités socialistes, Union nationale des Mutualités libérales, Union nationale des Mutualités neutres, Caisse d’assistance maladie et invalidité, Caisse des soins de santé de HR Rail.

 

Article tags:

Autres articles