ActuMalade
22 décembre 2018

partagez

Médicaments biosimilaires : moins chers et tout aussi efficaces

Avez-vous déjà entendu parler des médicaments biosimilaires ? Il s'agit de médicaments de qualité, aussi sûrs et efficaces que les médicaments biologiques, mais moins chers. Afin d’en promouvoir l’utilisation, l'INAMI et l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) lancent une campagne d’information.

Biologique et biosimilaire

Les médicaments biologiques consistent en une substance active dérivée d'organismes vivants (cellules ou tissus). Ils jouent un rôle important dans le traitement de certaines maladies chroniques graves comme le diabète, le cancer, etc. Les médicaments biosimilaires sont fabriqués de manière à être hautement similaires à un médicament biologique déjà approuvé. Bref, ils sont tout aussi sûrs, efficaces et de haute qualité, mais coûtent beaucoup moins cher.

D’importantes économies pour nos soins de santé

Utiliser davantage de médicaments biosimilaires peut donc entraîner des économies substantielles pour notre système de soins de santé. De l’argent qui peut alors être investi dans de nouveaux médicaments innovants pour les patients. Avec cette campagne, l'INAMI et l'AFMPS souhaitent dès lors encourager les médecins à prescrire plus de médicaments biosimilaires.

Plus d’infos ?

Jetez un coup d’œil sur https://www.campagnesafmps.be/fr/medicaments-biologiques-et-biosimilaires !

Autres articles

28 mars 2020

Un code pour aller chercher vos médicaments

On n’est jamais trop prudent face au coronavirus. C'est pourquoi les prestataires de soins de santé organisent des consultations téléphoniques. Mais que faire si vous avez besoin d'une ordonnance ? Pour prévenir la propagation du virus, votre médecin vous donnera le code de la prescription.
27 mars 2020

Coronavirus : ne faites pas de réserve inutile de médicaments

De nombreuses personnes se sont précipitées dans les pharmacies pour acheter des médicaments en vente libre en grande quantité. Pour l’instant, les stocks chez les grossistes sont encore suffisants, mais l’AFMPS appelle néanmoins les citoyens à ne pas constituer de réserves inutiles afin de ne pas provoquer de pénurie.