Les masques de protection : que devez-vous savoir ?

A quoi faire attention quand vous achetez un masque de protection ? Où trouver des modèles fiables ? Comment en confectionner un vous-même ? Et comment l’utiliser de la bonne manière ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir.
Les masques de protection : que devez-vous savoir ?

Pourquoi porter un masque de protection ?

Les masques de protection peuvent apporter une protection supplémentaire dans des endroits ou des occasions où il est difficile de respecter les normes de distanciation sociale. Ils empêchent que vous ne transmettiez facilement le virus, et protègent dans une certaine mesure de l’infection. 

Mais se limiter à porter un masque de protection ne suffit pas. Les autres directives restent très importantes, comme le respect de la distance de sécurité d’1,5 mètre et le fait de se laver régulièrement les mains. 

De même, il est essentiel de disposer d’un masque de protection de qualité, de le porter de la bonne manière, et de bien le nettoyer s’il est réutilisable.

Quand porter un masque de protection ?

  • En cas de contact rapproché avec d’autres personnes, ou si vous ne pouvez pas respecter la distance de sécurité d’1,5 mètre.
  • Dans les transports en commun et les gares.
  • Dans les supermarchés, à plus forte raison, s’il y a du monde.
  • Lors de visites à des personnes fragiles.
  • Si vous êtes malade, ou un patient à risque.

Quel type de masque de protection choisir ?

Pour un usage non-professionnel, porter un masque de protection en tissu suffit, pour peu que vous le portiez et l’enleviez correctement, et que vous veilliez attentivement à sa propreté.

  • Les autorités promettent que tous les habitants de plus de 12 ans recevront un masque de protection réutilisable dans les prochaines semaines.
  • Vous pouvez aussi acheter des masques de protection de différents types, en pharmacie.
  • Des masques de protection réutilisables sont aussi proposés en de nombreux endroits.
  • Si vous êtes d’humeur créative, vous pouvez aussi confectionner vous-même un masque de protection. Voyez comment faire.

NOUVEAU ! 30% de réduction sur les masques de protection réutilisables chez shopavita.be !

Shopavita.be vous propose, en tant que client de la Mutualité Partena, des masques de protection réutilisables de qualité avec 30 % de réduction ! Connectez-vous ou créez votre compte pour voir votre réduction immédiatement.

Voici comment enfiler correctement un masque de protection

  • Lavez-vous soigneusement les mains au savon et à l’eau avant de toucher le masque.
  • Utilisez les extrémités des cordons pour enfiler le masque.
  • Ne touchez pas la face intérieure.
  • Veillez à ce que le masque soit ajusté aussi bien que possible sur le visage. Couvrez-vous la bouche et le nez.

Voici comment l’enlever correctement

  • Lavez-vous soigneusement les mains au savon et à l’eau avant d’enlever le masque.
  • Utilisez les extrémités des cordons pour enlever le masque.
  • Ne vous touchez pas le visage, ni la face intérieure du masque.
  • Mettez directement le masque à la lessive quand vous rentrez chez vous.

Comment nettoyer votre masque

  • Stérilisez quotidiennement votre masque, ou après 4 heures d’usage intensif (par ex. après avoir beaucoup parlé).
  • Lavez-le 30 minutes à 60°C, ou faites le bouillir brièvement dans un poêlon réservé exclusivement à cet effet.
  • Si vous le lavez à moins de 60 degré, repassez-le à température élevée.
  • Rangez-le une fois qu’il est propre et sec dans un petit sac à fermeture éclair.

Attention : Placer votre masque au congélateur ne tue pas le virus. Ce n’est donc pas une bonne méthode de nettoyage.

Quelques conseils

  • Enfilez et enlevez votre masque de protection aussi peu que possible. Enfilez-le de préférence quand vous quittez votre domicile.
  • Si vous devez l’enlever pour un court instant (pour boire, par exemple), posez-le à un endroit propre que vous pourrez ensuite nettoyer facilement, ou rangez-le dans un sac aéré.
  • Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas porter de masque. Ceci vaut aussi pour les personnes handicapées qui ne pourraient pas le porter sans l’aide d’un tiers.  

Article tags: