ActuMalade
24 mars 2017

partagez

Maladie rare : seul 1 % des patients dispose d’un traitement

Il n’existe un traitement médical que pour 1 % des patients souffrant d'une maladie rare. Heureusement, les thérapies génique et cellulaire sont prometteuses. C'est ce qu'indique l’association Pharma.be. 

Continuer à investir dans la recherche

La 10e Journée internationale des Maladies rares était placée sous le signe de la recherche scientifique. En effet, actuellement, seul 1 % des patients souffrant d'une maladie rare dispose d’un traitement médical. Et il n’en existe toujours aucun pour 95 % de ces affections. Le nombre limité de patients et la grande complexité de ces maladies rares forment un obstacle à la recherche scientifique, mais Pharma.be milite pour que de tels développements continuent à faire l'objet d'investissements. 

Combien de médicaments ?

La directive européenne en matière de recherche de médicaments contre les maladies rares (médicaments orphelins) existe depuis 17 ans déjà. Le résultat provisoire est de 130 médicaments orphelins. Par ailleurs, plus de 1.600 médicaments orphelins sont actuellement développés à l'échelle mondiale. Les méthodes les plus prometteuses contre les maladies rares sont les thérapies génique et cellulaire. Les maladies rares ont souvent une origine génétique et ce type de recherche peut se révéler très important pour développer de nouveaux traitements.

Autres articles

04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.
10 décembre 2020

Consultez vos données de santé en ligne

Saviez-vous que sur le site www.masante.be, vous disposez d'un aperçu en ligne de différentes données concernant votre santé ? Ce portail de santé en ligne est également appelé 'Personal Health Viewer'. 
10 décembre 2020

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.