ActuMalade
08 janvier 2016

partagez

Maggie De Block veut moins de scans nuisibles dans les hôpitaux

Chaque année, les Belges sont exposés à près de trois fois plus de rayonnements nuisibles que les Hollandais lors d’examens médicaux. La Ministre de la Santé publique Maggie De Block veut changer la donne. Les hôpitaux doivent établir la liste de tout l’appareillage médical lourd et des mesures suivront en 2016.

Moins de CT-scans, plus de scans RMN

L’autorité fédérale veut faire en sorte que les Belges soient moins exposés à ce rayonnement nuisible lors d’examens médicaux dans les hôpitaux : favoriser les scans avec des appareils RMN plutôt que les CT-scans nuisibles. Ces derniers libèrent un rayonnement ionisant potentiellement nocif pour la santé et augmente les risques de cancer. Pour aborder ce problème, tous les hôpitaux doivent commencer par dresser un inventaire de tout leur appareillage médical lourd. Les mesures nécessaires suivront.

Evolution progressive

Cet inventaire donne aux autorités une vision claire du nombre d’appareils, ce qui permet de limiter systématiquement le nombre de CT-scans et d’augmenter le nombre d’appareils RMN. Dans une seconde phase, seuls les examens effectués au moyen d’appareils enregistrés seront encore remboursés.

Article tags:

Autres articles

26 juin 2020

L'application moveUP pour COVID-19, reconnue par le gouvernement, relie les patients à leur médecin

Dans le contexte de la pandémie COVID-19, il est important de pouvoir surveiller les symptômes du patient et l'évolution de la maladie. Les solutions numériques intelligentes telles que les applications peuvent contribuer de manière substantielle à l'autosurveillance et au guidage à distance. Il est important que l'application réponde à des exigences strictes en termes de disponibilité, de respect de la vie privée et de sécurité de l'information, entre autres. L'application moveUP.care pour COVID-19 répond à ces exigences, et est reconnue et recommandée par le gouvernement fédéral comme une « application utile » dans la lutte contre le COVID-19.
22 juin 2020

Votre médecin utilise déjà eAttest ?

eAttest et eFact offrent de nombreux avantages : moins de tracasseries administratives, un remboursement plus rapide... Pas seulement pour vous, mais aussi pour votre médecin. Une étude des Mutualités Libres montre que de plus en plus de médecins se laissent convaincre par la prescription électronique. Votre médecin en fait-il partie ?