ActuMalade
23 novembre 2017

partagez

Les interventions 'standards' bientôt facturées de la même manière partout en Belgique

Placer une prothèse du genou, une appendicectomie non compliquée, ...: il s’agit d’interventions « standards », avec peu ou pas de différences entre les patients. Dès le 1er septembre 2018, ces interventions seront facturées de la même manière dans tous les hôpitaux belges. 

Encore différents remboursements à l’heure actuelle

Les patients souffrant de la même maladie reçoivent parfois les mêmes soins « standards » à l’hôpital, mais les remboursements peuvent différer d'un hôpital à l’autre. Notamment en raison du type et du nombre de prestations réalisées par les médecins et autres prestataires pendant le séjour. Ces pratiques doivent prendre fin au 1er septembre 2018. A partir de cette date, les autorités rembourseront ces interventions « standards » de la même manière partout en Belgique.

Les hôpitaux sauront donc à l’avance combien ils recevront pour de telles hospitalisations. Pour le patient, la facture sera très transparente et le risque d’examens inutiles va diminuer.
Ministre Maggie De Block. 

Soins à faible variabilité

Le nouveau système de financement s’appliquera à 1 hospitalisation sur 10 en Belgique. Il s’agit de ce que l’on appelle des soins à faible variabilité : des interventions « standards » sans complications chez des patients qui n’ont pas d’autres problèmes de santé. Le prix par admission sera défini au préalable. Les honoraires de tous les prestataires de soins impliqués dans les soins donnés au patient seront regroupés dans un montant global. D'autres sources de financement (p. ex. médicaments) seront également intégrées au cours des années à venir. 

 

Autres articles

Hospitalia Continuité : votre filet de sécurité si l’assurance hospitalisation de votre travail prend fin

Une opération, un accouchement, une hospitalisation en cas de maladie … Le risque que vous et les vôtres soyez confrontés à une hospitalisation ne doit pas être sous-estimé. Les frais grimpent très vite, ce qui fait qu’une assurance hospitalisation ne constitue pas un luxe superflu. Nous sommes nombreux à bénéficier de cet avantage par l’intermédiaire de notre travail. Et cet avantage est tout aussi intéressant pour votre partenaire et/ou vos enfants. Mais qu’arrivera-t-il si l’assurance hospitalisation de votre employeur prend fin, par ex. en cas de perte d’emploi ou de départ à la pension ?
13 mars 2019

Des réseaux hospitaliers à partir de 2020

A partir du 1er janvier 2020, notre paysage hospitalier devra définitivement être constitué de réseaux. La Chambre a donné son feu vert à cette mesure. Les hôpitaux de ces réseaux uniront leurs forces pour offrir aux patients la meilleure qualité de soins possible.