ActuMalade
17 octobre 2017

partagez

Les hôpitaux doivent obligatoirement renvoyer vers des centres spécialisés pour soins complexes

Les hôpitaux doivent collaborer de manière ponctuelle en réseaux régionaux. Ils sont également contraints de renvoyer les patients dont les soins sont très complexes vers des centres spécialisés. 

Soins de base, plus complexes et très complexes

En quoi consiste précisément la collaboration des hôpitaux en réseaux régionaux ? Tous les hôpitaux doivent continuer à réaliser des soins de base simples. Les soins plus complexes (p. ex : accouchement, urgences) seront réalisés dans 1 ou 2 hôpitaux dans une région spécifique et pour les soins très complexes (p. ex : cancers rares), les hôpitaux doivent renvoyer le patient vers un centre spécialisé. Les règles pour les soins très complexes deviennent donc beaucoup plus strictes. La ministre De Block veut ainsi éviter que chaque hôpital d’un réseau renvoie des patients vers le centre qu’il préfère.

Le cadre législatif est prêt

La réforme du paysage hospitalier est déjà en cours, mais restait jusqu’à présent un exercice théorique. Maintenant que la ministre De Block a défini le cadre législatif, cette collaboration ponctuelle entre hôpitaux pourrait prendre forme rapidement. De plus, les hôpitaux peuvent choisir eux-mêmes qui fait quoi. Les autorités veulent ainsi miser sur des soins plus efficaces et de meilleure qualité dans les hôpitaux belges.

 

Article tags:

Autres articles

07 février 2020

18 nouveaux scanners IRM dans notre pays

Avez-vous déjà passé un scan CT ? C’est un examen qui comporte pourtant certains risques pour la santé. C'est pourquoi 18 nouveaux scanners IRM seront répartis sur l’ensemble du territoire. Ils devraient permettre à chacun de passer le bon examen à temps.
06 février 2020

Taux de cholestérol élevé : doit-on prendre des médicaments ou pas ?

Près d'un quart des Belges de plus de 40 ans prennent des statines pour faire baisser leur taux de cholestérol. Mais ces médicaments sont-ils toujours indiqués ? Le Centre fédéral d'Expertise des soins de santé (KCE) a mis au point un outil pour discuter des avantages et des inconvénients de ce traitement avec votre médecin.