ActuMalade
12 juin 2017

partagez

Les cas de paludisme diminuent dans le monde, mais augmentent en Belgique

Phénomène saisissant : le nombre de nouveaux cas de paludisme diminue de plus de 20 % partout dans le monde, sauf en Belgique où le nombre d'infections ne cesse d'augmenter. L'Institut de Médecine Tropicale (IMT) plaide pour davantage de prudence. 

9 contaminations sur 10 en Afrique

De 2010 à 2015, le nombre de cas de paludisme a diminué de plus de 20 % à l'échelle mondiale et le nombre de décès est passé de près de 1 million à moins de 500.000 par an. Bonne nouvelle, mais les chiffres sont moins optimistes dans notre pays. Le nombre de voyageurs belges contaminés augmente d'année en année. En 2012, 215 cas étaient recensés, contre 327 déjà l'an passé. Environ 9 contaminations sur 10 surviennent en Afrique et une part considérable d’entre elles concerne des personnes voyageant vers leur pays d'origine. 

En voyage plus souvent et plus loin

Comment expliquer cette augmentation ? L'IMT souligne le fait que les personnes voyagent de plus en plus souvent et plus loin. De plus, ces voyageurs ne sont pas toujours conscients des risques du paludisme. L'Institut souligne donc l'importance de la prévention, notamment à l'aide de moustiquaires, sprays et éventuellement de comprimés antipaludéens. Tout voyageur souffrant de symptômes grippaux de retour au pays devrait en outre se rendre chez le médecin. 
 

Article tags:

Autres articles

26 juin 2020

L'application moveUP pour COVID-19, reconnue par le gouvernement, relie les patients à leur médecin

Dans le contexte de la pandémie COVID-19, il est important de pouvoir surveiller les symptômes du patient et l'évolution de la maladie. Les solutions numériques intelligentes telles que les applications peuvent contribuer de manière substantielle à l'autosurveillance et au guidage à distance. Il est important que l'application réponde à des exigences strictes en termes de disponibilité, de respect de la vie privée et de sécurité de l'information, entre autres. L'application moveUP.care pour COVID-19 répond à ces exigences, et est reconnue et recommandée par le gouvernement fédéral comme une « application utile » dans la lutte contre le COVID-19.
22 juin 2020

Votre médecin utilise déjà eAttest ?

eAttest et eFact offrent de nombreux avantages : moins de tracasseries administratives, un remboursement plus rapide... Pas seulement pour vous, mais aussi pour votre médecin. Une étude des Mutualités Libres montre que de plus en plus de médecins se laissent convaincre par la prescription électronique. Votre médecin en fait-il partie ?