ActuMalade
02 décembre 2016

partagez

Les antibiotiques : prenez-les comme il faut et quand il faut

Les Belges avalent encore beaucoup trop d'antibiotiques. C'est pourquoi le SPF Santé publique et la Commission belge de coordination de la politique antibiotique (BAPCOC) lancent une nouvelle campagne pour encourager l'utilisation correcte des antibiotiques.

1.000 traitements par 1.000 habitants

En dehors des hôpitaux, les médecins prescrivent chaque année, en Belgique, 1.000 traitements antibiotiques par 1.000 habitants. Ce score place notre pays à la queue du peloton, loin derrière de nombreux autres pays européens. Sans parler des autres implications : les antibiotiques entraînent différents effets secondaires et les bactéries deviennent de plus en plus résistantes. Il est donc essentiel de diminuer notre consommation d'antibiotiques pour enrayer ce fléau. 

Objectif : 400 prescriptions en 2025

"Les antibiotiques : prenez-les comme il faut et seulement quand il faut" tel est le slogan de la nouvelle campagne. Il sera diffusé sur différentes radios et vous pourrez aussi le lire dans le journal Metro. L'objectif ultime du SPF Santé publique et de la BABCOP est de faire diminuer la consommation d'antibiotiques, pour ne plus compter que 600 prescriptions par 1.000 habitants en 2020 et 400 en 2025.

Plus d'infos

Envie d’en savoir davantage ? Surfez donc sur www.usagecorrectantibiotiques.be.

Article tags:

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.