ActuMalade
12 mars 2020

partagez

Le coronavirus : questions fréquemment posées à la Mutualité Partena et shopavita.be

Le coronavirus suscite actuellement de nombreuses questions par rapport aux remboursements et aux indemnités de la mutualité, ainsi qu’à nos assurances hospitalisation. Voici nos réponses aux questions que vous vous posez. Suivez aussi les dernières évolutions sur Facebook.

DERNIER MIS A JOUR : jeudi 30 avril 2020 - 12h

Le coronavirus : questions fréquemment posées à la Mutualité Partena et shopavita.be

Coronavirus: communiquer une incapacité de travail 

En raison de la crise actuelle du coronavirus, vous pouvez transmettre temporairement de manière numérique votre certificat d’incapacité de travail à la mutualité.

Comment nous transmettre le certificat d'incapacité de travail ?

Questions fréquemment posées

1. Le test du coronavirus est-il remboursé ?
 L’INAMI rembourse l’intégralité des frais relatifs aux tests effectués par le Centre de référence national de l’UZ Leuven pour détecter le virus COVID 19. Il est demandé aux autres laboratoires de ‘retenir’ temporairement la facturation de ces tests aux patients.

2. Les masques de protection et/ou les gels hydroalcooliques sont-ils remboursés ?
 Aucun remboursement n’est prévu pour les masques de protection ni pour les gels désinfectants.

3. Dois-je régler des honoraires à mon médecin pour une consultation par téléphone ?
Jusqu’à la fin de la pandémie de coronavirus, les médecins conseillant leurs patients dans le cadre du coronavirus/covid-19, et de qu’il est convenu d’appeler la ‘continuité des soins’, peuvent facturer leurs prestations en tiers payant, à hauteur de 20 euros. Pour le patient, cela signifie que vous ne devez rien payer pour une consultation par téléphone. Les honoraires du médecin sont payés directement par la mutualité dans le cadre de l’assurance maladie légale.

4. Si je dois rester chez moi à cause du coronavirus, vais-je percevoir des indemnités de la mutualité ?
Si vous êtes infecté(e) par le coronavirus, et que vous disposiez d’un certificat médical en ce sens, vous pourrez prétendre à des indemnités. Les mêmes conditions sont d’application que pour les autres maladies.

5. Si vous n’êtes pas malade, mais que vous ayez été placé(e) en quarantaine parce que quelqu’un dans votre entourage est infecté par le coronavirus, vous n’avez pas droit à des indemnités de la mutualité. Voici les options existantes selon votre statut professionnel :

  • Salarié : votre employeur doit effectuer les formalités nécessaires pour le chômage temporaire pour cause de force majeure (pour plus d’informations, surfez sur le site de l’ONEM).
  • Indépendant : (sous réserve de l’approbation du Conseil des ministres), vous pouvez demander ‘l’assimilation en cas d’interruption de l’activité’ auprès de votre caisse d’assurances sociales. Vous pourrez ainsi prétendre à un revenu de remplacement en cas d’interruption de travail forcée d’au moins 7 jours calendrier (au lieu d’une année calendrier complète).

6. J’ai reçu des soins médicaux à l’étranger en raison du coronavirus. Seront-ils remboursés ? 
Oui, même pour les pays à risque de la liste du Service Public Fédéral Affaires Etrangères. Si vous avez été hospitalisé(e) pendant 10 jours lors d’un séjour à l’étranger à cause du coronavirus, vos frais seront couverts, et le rapatriement éventuel assuré. Vous pouvez aussi bénéficier de remboursements pour les soins ambulatoires. Transmettez-nous les preuves de paiement et les documents originaux à votre retour. Le Service Soins Urgents à l’Etranger (SUE) examinera ce qui peut être remboursé.

7. J’ai été obligé de séjourner plus longtemps dans mon hôtel à l’étranger à cause du coronavirus. Je n’ai pas été hospitalisé(e) et n’ai pas reçu de soins médicaux. Vais-je bénéficier d’un remboursement de la mutualité ? 
Comme il ne s’agit pas de soins médicaux à l’étranger, la mutualité ne pourra vous accorder aucun  remboursement à ce propos. 

8. Puis-je rendre visite à une personne dépendante en maison de repos si je demande une attestation d’aidant proche ?

  • Il y a une confusion par rapport aux directives des autorités aux maisons de repos. Et plus particulièrement à propos de la directive selon laquelle seuls les ‘aidants proches enregistrés’ sont autorisés à rendre visite à la maison de repos.
  • Une interdiction générale de visite est d’application, sauf pour les bénévoles et les aidants proches qui effectuent des tâches de soins essentielles dans la maison de repos, et ce auprès de plusieurs résidents.
  • Les autorités demandent à chaque maison de repos d’établir une liste des bénévoles et des aidants proches auxquels elle fait appel. Par ‘aidants proches ou bénévoles enregistrés’, on entend donc actuellement les aidants proches ou les bénévoles figurant sur la liste de la maison de repos concernée.
  • Vous ne pouvez donc pas vous enregistrer comme aidant proche en dehors de la maison de repos pour y avoir accès. Ce n’est possible que si vous figurez sur la liste de la maison de repos concernée. A défaut, l’interdiction générale de visite s’applique à vous.
  • L’interdiction de visite est dure à supporter pour de nombreux aidants proches. Si vous vous faites des soucis à propos du bien-être de quelqu’un dont vous vous occupez d’ordinaire, demandez à la maison de repos comment elle reprend les tâches que vous effectuiez. Gardez si possible le contact avec la personne dont vous vous occupez. Et demandez à la maison de repos de vous tenir au courant.

9. Je perçois des indemnités d’incapacité de travail et travaillais à temps partiel avec l’autorisation du médecin conseil.  Que faire si je me retrouve en chômage économique ou technique ?

  • Vous êtes ouvrier ou employé : La mutualité doit recevoir l’attestation mensuelle de votre employeur ou du secrétariat social relative à votre temps partiel. Il existe 2 possibilités :
    • Si vous étiez en chômage économique ou technique, et que vous avez perçu des allocations de chômage, les heures pour lesquelles vous avez été indemnisé(e) doivent être notées sur l’attestation comme “heures assimilées”.
    • Si vous n’avez perçu aucune indemnité de votre employeur ni du chômage parce que vous avez été en incapacité de travail  à plein temps pendant tout le mois d’activité à temps partiel, il faut noter ZERO en regard des “heures effectuées” et des “heures assimilées”.
  • Vous êtes indépendant : Si vous réduisez votre nombre d’heures de travail ou arrêtez complètement vos activités pour des raisons économiques (consécutives aux mesures exceptionnelles prises par les autorités), vous devez vous adresser à votre caisse d’assurances sociales pour faire appel au droit passerelle pour interruption forcée.  Informez-la aussi du fait que vous percevez des indemnités de la mutualité.  Les documents en la matière pour le Corona/Covid 19 ne doivent pas être complétés par les mutualités dans la mesure où les caisses d’assurances sociales peuvent déterminer elles-mêmes le droit passerelle.  L’attribution définitive du droit passerelle est décidée par la caisse d’assurances sociales.

10. J’avais réservé un camp de vacances pendant le congé de Pâques. Il a été annulé. Que dois-je faire ?
Pour plus d’info sur l’annulation de camps de vacances pendant le congé de Pâques, nous vous invitons à consulter les sites de nos partenaires. Vous y trouverez les informations utiles.

 

Assurance Hospitalisation

  1. Si je suis placé(e) en quarantaine à domicile, mon assurance hospitalisation va-t-elle intervenir ? 
    L’assurance hospitalisation n’intervient pas en cas de quarantaine à domicile. 
  2. Si je suis placé(e) en quarantaine à l’hôpital, mon assurance hospitalisation va-t-elle intervenir ? 
    Oui. La quarantaine à l’hôpital est considérée comme une hospitalisation et tombe sous le champ d’application de l’assurance hospitalisation. 

La boutique santé shopavita.be 

  1. La boutique santé shopavita.be reste-t-elle ouverte ?
    A la boutique santé de la Mutualité Partena, shopavita.be, commander en ligne et sans contact était déjà la norme. Vous pouvez donc toujours vous adresser à shopavita.be pour vos commandes de matériel de soins et d’autres produits qui vous aideront à passer ces semaines difficiles de manière écologique, en bonne santé et en pleine forme.
  2. Des changements sont-ils intervenus dans l’offre de services de shopavita.be ?
    Nous tenons vous apporter des réponses à quelques questions importantes en rapport avec le coronavirus, pour les commandes chez shopavita.be. Plus d’info à ce propos ici.

Les services de la mutualité Partena

  1. Les agences Partena sont-elles ouvertes ? 
    La mutualité tient à prendre ses responsabilités et à prévenir l’extension de la propagation du coronavirus. C’est pourquoi nous adaptons notre service à partir de maintenant et jusqu’au 17 mai 2020 inclus. Plus d'info à ce propos.
  2. Et si je suis convoqué(e) chez le médecin conseil pendant que je dois rester chez moi à cause du coronavirus ? 
    Les rendez-vous et les visites chez le médecin conseil sont reportés, et peuvent être remplacé pas des consultations par téléphone. Nous vous informerons personnellement de toute modification éventuelle. 

En savoir plus

Article tags:

Autres articles